Un seul site pour le Centre maternel et l’Ephad des Noisetiers

Solidarités |

Grâce au soutien du Département, les deux structures vont être transférées dans un nouveau bâtiment, rue Anne-Frank, à Angers. Ouverture prévue en 2018.


Christian Gillet, président du Département, Christophe Béchu, maire d’Angers, Boris Coterel, président de la Mutualité française Anjou-Mayenne, Arnaud Vaujour, directeur de Linkcity Grand-Ouest et Jérôme de Croze, architecte du projet, ont posé, lundi 27 mars, la première pierre du chantier de l’Ehpad Les Noisetiers et du Centre maternel.
Soutenu par le Département, ce nouveau bâtiment situé 14 rue Anne Frank, va permettre de regrouper sur un seul site les deux établissements gérés par la Mutualité française Anjou-Mayenne. L’idée principale est de créer un lien social fort entre les deux entités. Véritable projet intergénérationnel, il permettra également de favoriser la mutualisation des ressources et des équipements.

Rolland Architectures (perspectives Anne-Franck)

Un centre pour accompagner la parentalité

Actuellement situé rue de Belgique, le Centre Maternel est dédié à l’accueil de femmes enceintes ou de femmes seules avec enfant de moins de 3 ans. Il s’inscrit dans le cadre des mesures de protection de l’enfance et le soutien à la parentalité. Le nouveau bâtiment comprendra deux unités : 15 studios et un espace de vie collectif doté de 5 chambres. Un lieu de rencontres, qui sera encadré par les professionnels, a aussi été aménagé.

Un Ehpad connecté

« Il était primordial que les 90 places de l’Ehpad restent dans le département du Maine-et-Loire » a souligné le président du Département Christian Gillet. Le nouvel Ehpad Les Noisetiers va en effet conserver toute sa capacité d’accueil. Le projet architectural intègre les innovations les plus récentes afin d’assurer un contrôle d’environnement et de santé connecté.
L’emménagement des résidents et des familles est prévu pour 2018.

Rolland Architectures (perspectives Anne-Franck)

Partager la page