Compte-rendu de la commission permanente du 19 octobre 2015

Lors de la commission permanente du 19 octobre 2015, les conseillers départementaux ont examiné une trentaine de rapports. 

Dans le domaine de l’accompagnement des territoires

Les élus ont décidé d’allouer une subvention de 60 000 € à deux entreprises de Cholet et de Beaucouzé, au titre du fonds « Anjou immobilier d’entreprises », afin de les accompagner dans leur projet d’aménagement immobilier. La création  d’une soixantaine d’emplois est attendue.

Dans le cadre des contrats départementaux de territoires mis en place pour soutenir les projets d’équipement des intercommunalités, les conseillers ont attribué pour 180 000 € de subvention aux Communauté de communes Vallée Loire-Authion, Loire-Layon, Gennois, Noyant, et Ouest-Anjou.

Dans le domaine de l’environnement

La Commission permanente a accordé 40 000 € de subventions à cinq communautés de communes (Moine-et-Sèvre, Champtoceaux, Chalonnes-sur-Loire, Ste-Gemmes-sur-Loire) et au CPIE Loire Anjou au titre de la protection des espaces naturels sensibles.

Au titre de la garantie de la qualité du traitement des déchets, elle a également alloué 25 000 € d’aide à l’association « Le Jardin de Cocagne Angevin » ainsi qu’au Sirdomdi de la région de Beaupréau, au Sictom Loir-et-Sarthe et à la CAC du Choletais.

Plus de 75 000 € de subventions ont enfin été alloués à plusieurs communes du département et au Syndicat intercommunal  d’alimentation en eau potable de la région du Layon au titre des aides à l’assainissement et à l’eau potable.

Dans le cadre de la gestion dynamique du patrimoine

Les membres de la commission ont acté la mise à disposition de la maison éclusière de Grez-Neuville, actuellement inoccupée. A l’issue d’un appel à projet, c’est celui d’une activité de restauration, valorisant les produits du terroir, qui a été retenu. Cette mise à disposition s’effectuera dans le cadre d’une convention d’occupation temporaire pour une durée de 7 ans.

Dans le domaine des solidarités

La commission a approuvé une convention de financement et de prestation entre le Département et l’Abri de la Providence pour assurer la prise en charge l’hébergement et l’accompagnement socio-éducatif de 15 nouveaux mineurs isolés étrangers (60 000€).

Pour soutenir les jeunes les plus éloignés de l’emploi, le Conseil départemental a décidé d’approuver la charte d’adhésion du « Réseau Rebondir », mis en place par la Ville d’Angers et Angers Loire Développement (ALDEV). Ce réseau permet aux jeunes de 16 à 30 ans de l’agglomération d’Angers de nouer des relations durables avec les entreprises. Les partenaires s’engageant à concourir à l’adaptation de l’offre de services  et à développer des réponses nouvelles avec les opérateurs adhérents.

Partager la page