Commission permanente du 22 mai 2017

Lors de la commission permanente du 22 mai 2017, les conseillers départementaux ont examiné une trentaine de rapports.

Département49

Environnement

La Commission permanente a voté 70 000 € de subventions pour des actions en faveur de la protection des espaces naturels sensibles et de la faune sauvage : plantation de
haies (Anjou Bleu Communauté, Syndicat Layon Aubance Louets), animation du bocage (Vallées du
Haut Anjou), plan de gestion de l’ENS du coteau du Pont-Barré (LPO).

Soutien aux filières agricoles

Près de 16 000 € de subventions ont été accordées pour des actions en faveur de l’emploi, de l’insertion ou de la solidarité entre les agriculteurs. Par ailleurs, une subvention de près de 35 000 € a été accordée aux lycées agricoles privés « Les Buissonets » à Angers et « Robert d’Abrissel » à Chemillé.

Insertion

Dans le domaine de l’insertion, le Département renforce ses actions. Dans le cadre de son programme
départemental d’insertion, il va mobiliser près de 90 000 € pour financer des opérations destinées à
« lever les freins psychologiques » (bénéficiaires du RSA, au public des 18-24 ans relevant du Fonds
d’Aide aux Jeunes et du public en situation de fragilité), et pour financer des dispositifs de soutien à la
création d’une activité indépendante.

Habitat

Les conseillers départementaux ont approuvé un rapport accordant près de 50 000€, au titre de la politique de la Ville, à 20 porteurs de projets du département oeuvrant dans les secteurs du soutien à la parentalité, de l’autonomie des jeunes et de l’innovation dans les quartiers prioritaires.

Logement

Les élus ont approuvé le financement, dans le cadre du FSL, pour un montant de 1 million d’euros d’une quinzaine d’organismes réalisant de l’accompagnement social lié au logement (ASEA, France Terre d’Asile, Abri des Cordeliers, Anjou Insertion Habitat, UDSAF…). Près de 300 000€ ont également été alloués à 12 organismes sous-louant des logements à des personnes défavorisées (public jeune en difficultés, ménages faisant face à des accidents de la vie…). En 2016, 167 ménages ont ainsi pu être accompagnés.

Partager la page