Commission permanente du 3 juillet 2017

Lors de la commission permanente du 3 juillet 2017, les conseillers départementaux ont examiné une quarantaine de rapports.

Département49

Enfance et famille

la commission permanente a approuvé un avenant à la convention à intervenir avec l’Abri de la Providence pour l’accueil et l’accompagnement des mineurs et jeunes majeurs non accompagnés. Fin mai 2017, le Département suivait 366 jeunes. Au regard des flux importants d’arrivée de jeunes migrants (entre 10 à 20 entrées par semaine), il est envisagé une prise en charge supplémentaire pour assurer leur hébergement, représentant à ce jour une dépense totale de 3,6 millions d’euros. Par ailleurs, un protocole partenarial entre les services de l’État et du Conseil départemental relatif à la prise en charge des mineurs non accompagnés étrangers, et notamment l’évaluation de leur âge, a été approuvé.

Insertion et lutte contre la précarité

Dans le domaine de l’insertion et de la lutte contre la précarité, le Département renforce ses actions. Trois associations (Aides à Segré, Cité La Gautreche et Cap Savoir à Cholet) vont ainsi bénéficier du soutien financier de la collectivité pour l’accompagnement de personnes en difficultés. Depuis début 2017, la commission permanente a déjà validé 96 actions d’insertion et engagé 2,7 millions d’euros pour les crédits d’insertion et près de 200 000 € pour le Fonds d’aide aux jeunes. L’an dernier, plus de 4 000 personnes ont ainsi bénéficié d’actions d’insertion.

Agriculture

Le Département poursuit son soutien aux filières.
Les élus ont approuvé la convention de partenariat entre le Département et la Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire. Sur une enveloppe de 250 000 €, les principales actions retenues sont les suivantes : 100 000 € pour les démarches de valorisation des produits agricoles locaux ; 58 000 € pour l’accompagnement des agriculteurs dans le cadre d’actions de sensibilisation à la biodiversité ou aux Espaces naturels sensibles ; 40 000 € pour le développement de l’agriculture biologique ; ou 22 000€ pour la promotion de l’agro-écologie.
Dans le cadre des aides départementales à la transformation et la commercialisation de produits agricoles à la ferme, près de 8 000 € ont été attribués à deux ateliers de Morannes-Sarthe-Daumeray et Beaufort-en-Anjou. Par ailleurs, les syndicats d’éleveurs de bovins de race blanc bleu du grand ouest et charolais du Maine-et-Loire vont être soutenus pour des actions de promotion de la race (800 €). Deux opérations vont également recevoir le soutien du conseil départemental : le comice annuel du Noyantais qui aura lieu à Broc en septembre 2017 et la 14ème édition du concours d’animaux de boucherie qui aura lieu en novembre 2017 à Cholet

Partager la page