Accueil des enfants confiés au Département

Comprendre l’offre d’accueil des enfants confiés au Département dans le cadre de sa mission de protection de l’enfance.

La protection de l'enfance, c'est quoi ?

Quand le cadre parental se fragilise, quand un enfant est en danger ou risque de l’être, le Département prend le relais. La protection de l'enfance est une mission majeure du Département. Dans le cadre de sa mission de protection de l’enfance, le Département suit chaque année près de 4 000 enfants de 0 à 21 ans.

L'accueil des enfants confiés au Département

L’accueil des enfants confiés au Département s’organise de 3 façons :

  • les familles d’accueil ;
  • le Centre départemental de l’enfance et de la famille spécialisé dans l’accueil d’urgence : il est géré par le département.
  • les Maisons d’enfants à caractère social (MECS) : les  associations autorisées et habilitées par le Conseil départemental gèrent ces structures d’accueil. Elles bénéficient à ce titre d’un financement du Département.

État des lieux

Des places d’accueil d’urgence insuffisantes

Quand un enfant est en danger, le Parquet ou le juge aux affaires familiales prononce une mesure judiciaire de placement. Il incombe alors au Département d’accueillir l’enfant sans délais, pour une mise à l’abri immédiate. Une mission partagée entre le Centre départemental de l’enfance (Village Saint-Exupéry) et les MECS.
En avril 2017, 29 enfants restaient en attente de placement alors que 25 places financées en MECS par le Département étaient vacantes.
En l’état, le Département ne peut donc répondre à ses obligations d’accueil d’urgence.

Des fratries éclatées

Peu de MECS peuvent actuellement accueillir des fratries. Elles représentent pourtant près de 7 enfants placés sur 10. Ce manque de places spécialement dédiées aux enfants d’une même famille génère des séparations difficiles, des frères et sœurs étant accueillis pour certains en familles d’accueil et pour d’autres au sein d’une ou de plusieurs MECS. 

Un déséquilibre géographique des places d’accueil

Près de 60 % des places d’hébergement sont concentrées dans l’agglomération d’Angers alors que les besoins sont forts dans le Segréen, le Baugeois, le Saumurois et le Choletais.  Une situation qui a pour conséquence l’éloignement des enfants de leur famille ce qui nuit à la qualité du lien. 

Un déséquilibre des places selon les tranches d’âge

Les besoins identifiés par le Département concernent les enfants de 0 à 14 ans, alors que les projets de la plupart des Maisons d’enfants à caractère social s’orientent vers les jeunes de 14 à 21 ans.  

Des modalités de prise en charge inadaptées

L’accueil se fait généralement en internat classique et peu de solutions alternatives existent en matière de prise en charge particulière (ex. : accueil d’urgence, accueil le week-end pour les enfants pris en charge la semaine en institut médico-éducatif ou institut thérapeutique fermés les samedis et dimanches, accueil pour des enfants présentant des handicaps physiques ou des troubles du comportement…).
Peu d’établissements proposent des accueils différenciés selon la situation de l’enfant.

La nouvelle offre d’accueil

Le dispositif d’accueil ne répondant plus complètement aux besoins du Département, le Conseil départemental a donc défini comme l’un des objectifs majeurs de sa mandature, la mise en place d’une nouvelle offre d’accueil, pour correspondre au mieux aux besoins des enfants.
Afin de disposer de cette offre d’accueil modernisée et diversifiée, susceptible de s’adapter de manière souple et réactive aux besoins des publics accompagnés, le Département a réalisé un appel à projets et retenu huit associations.

Panorama des places : avant / après


L’offre d’accueil passe de 636 à 698 places.

Partager la page

Informations sur les cookies

Cookies internes nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent au site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez vous y opposer et les supprimer en utilisant les paramètres de votre navigateur, cependant votre expérience utilisateur risque d’être dégradée.

  • Tarteaucitron : sauvegarde des choix en matière de consentement des cookies - données conservées 12 mois.

Cookies statistiques

En vue d’adapter le site aux demandes des visiteurs, nous mesurons le nombre de visites, le nombre de pages vues, la fréquence et l’activité.

Google Analytics, l'outil de statistiques utilisé par le Département de Maine-et-Loire, génère un cookie avec un identifiant unique, dont la durée de conservation est limitée à 13 mois. Nous collectons également votre adresse IP, afin de déterminer la ville depuis laquelle vous vous connectez. Celle-ci est immédiatement anonymisée après utilisation. Le Département de Maine-et-Loire ne peut donc en aucun cas remonter par ce biais à une personne physique.

Les données recueillies ne sont pas cédées à des tiers ni utilisées à d'autres fins.

Google Analytics

Les fonctionnalités de Google Analytics pour les annonceurs display sont activées pour ce site (Remarketing). Google utilise des cookies pour diffuser nos annonces sur les sites de son réseau Display. Grâce au cookie, Google adapte les annonces diffusées aux utilisateurs en fonction de leur navigation sur notre site.

Des données personnelles qui permettraient de connaître l’identité des visiteurs de ce site ne sont en aucune façon recueillies ou enregistrées par ce système. La collecte et l’enregistrement des données peuvent en tout temps être interrompus. Vous pouvez repérer l’emploi de cookies pour Google Adwords Conversion Tracking et Google Remarketing sous www.google.com/ads/preferences et le désactiver sous www.networkadvertising.org/managing/opt_out.asp.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site.

Le site www.maine-et-loire.fr s’appuie sur certains services proposés par des sites tiers. Il s’agit notamment :

  • Des boutons de partage (twitter et facebook) ;
  • Des listes de tweets (twitter) ;
  • Des vidéos diffusées sur le site (youtube, dailymotion).

Ces fonctionnalités utilisent des cookies tiers directement déposés par ces services. Lors de votre première visite sur www.maine-et-loire.fr, un bandeau vous informe de la présence de ces cookies et vous invite à indiquer votre choix. Ils ne sont déposés que si vous les acceptez ou que vous poursuivez votre navigation sur le site en visitant une seconde page de www.maine-et-loire.fr.