Le sport fait bouger le Maine-et-Loire

Vecteur de valeurs fortes, le sport constitue un levier de développement économique et de rayonnement. Le Département favorise et accompagne toutes les pratiques sportives sur un territoire particulièrement dynamique.

L’Anjou, une terre d’excellence

A l’image du footballeur Raymond Kopa, qui a fait rêver toute une génération dès ses débuts au SCO d’Angers jusqu’à ses exploits avec l’équipe de France et le Real Madrid, le Maine-et-Loire a vu naître et briller d’illustres sportifs. Antoine Rigaudeau, l’enfant des Mauges, a fait les beaux jours du club de Cholet Basket avant d’être l’un des premiers français à tenter sa chance sur les parquets de NBA, le célèbre championnat nord-américain. L’aviron, la natation synchronisée, l’équitation sont autant de disciplines dans lesquelles des sportifs angevins ont connu la gloire olympique.
Aujourd’hui, avec ses 50 comités départementaux, ses 2600 clubs et ses plus de 190 000 pratiquants licenciés, le Maine-et-Loire figure parmi les départements les plus sportifs de France.

Il compte de nombreux clubs évoluant dans les meilleurs championnats nationaux. Plusieurs portent au plus haut les couleurs de l’Anjou : les footballeurs du SCO Angers, les hockeyeurs sur glace des Ducs d’Angers, les basketteurs de Cholet Basket, les basketteuses de l’UFAB Angers, les pongistes de la Stella Romagne et de la Vaillante d’Angers.

Le Maine-et-Loire est régulièrement le théâtre de nombreux événements sportifs nationaux et internationaux : championnats de France d’athlétisme, de natation… En 2016, le Tour de France a fait étape deux jours en Anjou renouant avec une longue tradition, puisque la première édition de la Grande Boucle avait traversé le département en 1903.

Le Département, partenaire de vos projets sportifs

Dans le cadre de son projet de mandature Anjou 2021, le Département confirme son soutien aux acteurs du mouvement sportif en favorisant les actions innovantes et l’émergence de nouvelles pratiques. Trois grandes priorités ont été définies :

  • Favoriser la pratique sportive
  • Encourager l’excellence
  • Contribuer au maillage équilibré du territoire

Ces priorités sont en phase avec les compétences sociales, éducatives et territoriales exercées  par la collectivité. Elles s’inscrivent, par ailleurs, dans l’évolution des pratiques sportives. Le sport joue un rôle essentiel en matière de lien social, de santé et d’éducation à la citoyenneté.

En 2016, le Département a lancé un premier grand appel à projets auprès des clubs amateurs et des comités de Maine-et-Loire. Ces derniers ont proposé 80 dossiers de candidature sur les thèmes du sport santé et de la citoyenneté. Au total, 43 initiatives ont été retenues. Elles ont bénéficié d’une aide départementale comprise entre 1 000 et 4 000 euros.

En avril 2017, le Département a engagé une nouvelle campagne d'appels à projets enrichie de nouvelles thématiques. En savoir plus sur cet appel à projets.

À Angers, les résidents du foyer logement Roger-Salmon peuvent s'initier à l'escrime. Ces ateliers animés par le SCO escrime font partie des initiatives soutenues financièrement par le Département dans le cadre d'un grand appel à projets lancé auprès des clubs amateurs et des comités sportifs de Maine-et-Loire.

Les sessions pro

Conduites plusieurs fois par an à l’initiative du Département, les « Sessions pro » offrent à différents publics jeunes un cadre unique de découverte d’un sport aux côtés de l’élite de Maine-et-Loire.

L’équitation, tout un art

Le Maine-et-Loire est une terre d'élevage, de dressage, de courses, de concours et le gardien de la tradition équestre française. Le cheval est une source de richesses sportives, culturelles, économiques et touristiques. En 2016, le budget global (hors équipement) consacré par le Département à la filière équestre s’élève à 93 550 euros.

À Saumur, l’École Nationale d’Equitation (ENE) forme et perfectionne les cavaliers, les chevaux et les cadres supérieurs de l’équitation française. Composé d’instructeurs de l’ENE, le Cadre Noir est un corps de cavaliers d’élite français dont le savoir-faire est mondialement reconnu. En 2011, l’équitation de tradition française exercée principalement au Cadre Noir, a été inscrite par l’Unesco sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Sur le parc départemental de l’Isle-Briand au Lion-d’Angers, théâtre depuis plus de trente ans du Mondial du Lion, le Département accueille en résidence deux cavaliers de niveau international, l’Angevin Nicolas Touzaint, et Thomas Carlile qui concourt désormais aux couleurs de l’Anjou.

Arrivé en janvier 2015 dans les écuries de l’Isle-Briand, Thomas Carlile, triple champion de France "jeunes chevaux", double champion de France "pro élite" et double champion du monde "jeunes chevaux",  a signé une convention entre l’Entreprise "Carlile Complet Eventing", l'Institut français du cheval et de l'équitation (IFCE) et le Département de Maine-et-Loire.  Le Département met à disposition du cavalier 25 box, les équipements équestres (carrières, manège, marcheur…) ainsi que certaines parties du parc pour l’entrainement et la valorisation de ses chevaux.

Consultez le site de Thomas Carlile pour avoir plus d'informations.

Partager la page