Aide pour la gestion de l’eau et des milieux aquatiques

Le Département de Maine-et-Loire accorde des aides pour des opérations visant à améliorer la gestion de l'eau et des milieux aquatiques ou humides, ainsi qu'à préserver ou à restaurer leur qualité.

Bénéficiaires

  • Élaboration et mise en œuvre des Schémas d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) et des plans de gestion : toute structure de droit public (communes, groupements de communes...).
  • Aménagement et restauration des cours d'eau et des zones humides : toute structure de droit public (communes, groupements de communes...), associations de pêche agréées.
  • Gestion des cours d'eau : toute structure de droit public, associations de pêche agréées.
  • Cas particulier des achats de terrain : toute structure de droit public.

Montant de la subvention

1/ Elaboration et mise en œuvre des SAGE et des plans de gestion

Fonctionnement des structures (frais de personnel et de matériel) chargées d'élaborer et de mettre en œuvre les Schémas d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) :

  • 50 % durant 5 ans,
  • puis 30 % la 6e année,
  • 25 % la 7e année,
  • 20 % la 8e année,
  • 15 % la 9e année,
  • 10 % la 10e année,
  • d'un montant restant à la charge du maître d'ouvrage, plafonné à 50 000 €, par année complète, après déduction des différentes aides (projet budgétaire à fournir).

Actions de reconquête de la qualité de l'eau dans les bassins versants (dans le cadre de l'élaboration ou de la mise en œuvre des SAGE, plans de gestion et contrats territoriaux) :

  • Subventions d'investissement :
    • Diagnostics de bassin versant et études préalables ou complémentaires aux SAGE ou plans de gestion ;
    • actions collectives à destination des agriculteurs, collectivités et industriels (diagnostics sur l'utilisation de l'eau, les risques de pollutions diffuses, élaboration de plans de désherbage…) ;
    • actions individuelles réservées aux agriculteurs dans le cadre des mesures agri-environnementales territorialisées (dans les sous-bassins prioritaires au titre de la Directive cadre européenne sur l'eau) ;
    • actions coordonnées et collectives de reconquête de la qualité de l'eau par unité hydrographique cohérente (plantation de haies, création de talus, de fossés enherbés…).
  • Subventions de fonctionnement pour des actions de sensibilisation ou de communication.

Pour toutes ces actions, le taux d'aide pourra varier jusqu'à 30 % des dépenses HT sur présentation d'une synthèse annuelle des actions réalisées, d'un tableau de bord des indicateurs de suivi et de la production d'un bilan financier.

Achat de terrains dans les périmètres des espaces naturels sensibles :

Le taux d'aide pourra varier de 50 à 80 % des dépenses HT, plafonnées à 250 000 €.

2/ Aménagement et restauration des cours d'eau et zones humides (aides d'investissement)

Aménagement et restauration des cours d'eau :

  • Études : 30 % du montant HT des dépenses,
  • Travaux de restauration de l'équilibre écologique (aménagement d'ouvrages hydrauliques favorable à la continuité écologique, création de mini-seuils, mise en place de déflecteurs, abattage ou plantation d'arbres) : 30% d'une dépense plafonnée à 150 000 € HT,
  • Création de postes de pêche pour les personnes à mobilité réduite (aménagement poste et place de stationnement, chemin d’accès entre les 2, signalisation) : 30 % d'une dépense plafonnée à 4 000 € HT,
  • Création de cales de mises à l'eau pour les services de secours et l'ensemble des usagers : subvention de 30 % d’une dépense plafonnée à 5 000 € HT.

Aménagement et restauration des zones humides (en fonction des objectifs du Plan départemental des espaces naturels sensibles) :

  • Études : 30 % à 60% du montant HT des dépenses,
  • Travaux : le taux d'aide pourra varier de 30 à 60 % des dépenses HT.

Achat de terrains (dans les périmètres des espaces naturels sensibles ou dans les aires d'alimentation de captage) :

Le taux d'aide pourra varier de 50 à 80 % des dépenses HT, plafonnées à 250 000 €.

3/ Gestion des cours d'eau

  • Études d'évaluation et mise en œuvre d'indicateurs de suivi : 30 % du montant HT des dépenses,
  • Travaux d'entretien (hors maintenance des ouvrages de régulation),
  • Enlèvement d'embâcles et  gestion de la végétation des berges (taille d'entretien...) : 30 % d'une dépense comprise entre 5 000 € et 50 000 € HT (TTC si TVA non récupérable par les maîtres d'ouvrage),
  • Gestion des plantes envahissantes : 30 % d'une dépense comprise entre 1 000 € HT et 50 000 € HT sous réserve de validation par les services départementaux d'un cahier des charges précisant les conditions techniques d'arrachage et d'élimination des végétaux.

Modalités d'attribution

Décision prise par la Commission permanente du Département.

Composition du dossier

  • délibération du maître d'ouvrage sollicitant l'aide départementale ;
  • notice explicative du projet ;
  • estimatif détaillé des études et travaux ;
  • plan de financement ;
  • tableau de bord des indicateurs de suivi ;
  • plan de situation des travaux ;
  • cahier des charges dans le cadre de l'arrachage manuel des plantes envahissantes ;
  • tout autre document pour les besoins d'instruction des dossiers pourra être demandé.

Date limite de réception des dossiers

Les dossiers sont reçus tout le long de l'année.

Partager la page

Informations sur les cookies

Cookies internes nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent au site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez vous y opposer et les supprimer en utilisant les paramètres de votre navigateur, cependant votre expérience utilisateur risque d’être dégradée.

  • Tarteaucitron : sauvegarde des choix en matière de consentement des cookies - données conservées 12 mois.

Cookies statistiques

En vue d’adapter le site aux demandes des visiteurs, nous mesurons le nombre de visites, le nombre de pages vues, la fréquence et l’activité.

Google Analytics, l'outil de statistiques utilisé par le Département de Maine-et-Loire, génère un cookie avec un identifiant unique, dont la durée de conservation est limitée à 13 mois. Nous collectons également votre adresse IP, afin de déterminer la ville depuis laquelle vous vous connectez. Celle-ci est immédiatement anonymisée après utilisation. Le Département de Maine-et-Loire ne peut donc en aucun cas remonter par ce biais à une personne physique.

Les données recueillies ne sont pas cédées à des tiers ni utilisées à d'autres fins.

Google Analytics

Les fonctionnalités de Google Analytics pour les annonceurs display sont activées pour ce site (Remarketing). Google utilise des cookies pour diffuser nos annonces sur les sites de son réseau Display. Grâce au cookie, Google adapte les annonces diffusées aux utilisateurs en fonction de leur navigation sur notre site.

Des données personnelles qui permettraient de connaître l’identité des visiteurs de ce site ne sont en aucune façon recueillies ou enregistrées par ce système. La collecte et l’enregistrement des données peuvent en tout temps être interrompus. Vous pouvez repérer l’emploi de cookies pour Google Adwords Conversion Tracking et Google Remarketing sous www.google.com/ads/preferences et le désactiver sous www.networkadvertising.org/managing/opt_out.asp.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site.

Le site www.maine-et-loire.fr s’appuie sur certains services proposés par des sites tiers. Il s’agit notamment :

  • Des boutons de partage (twitter et facebook) ;
  • Des listes de tweets (twitter) ;
  • Des vidéos diffusées sur le site (youtube, dailymotion).

Ces fonctionnalités utilisent des cookies tiers directement déposés par ces services. Lors de votre première visite sur www.maine-et-loire.fr, un bandeau vous informe de la présence de ces cookies et vous invite à indiquer votre choix. Ils ne sont déposés que si vous les acceptez ou que vous poursuivez votre navigation sur le site en visitant une seconde page de www.maine-et-loire.fr.