Garantir la réussite et l'épanouissement de nos collégiens

Améliorer l'accueil des collégiens

Depuis le début de la mandature, deux grandes opérations de restructuration ont été réalisées : le collège de l’Aubance à Brissac-Quincé (7,5 millions d’euros, livré en septembre 2017) et la demi-pension du collège Jacques-Prévert à Châteauneuf-sur-Sarthe (2,5 millions d’euros, livraison prévue en 2020). Plusieurs opérations sont programmées d’ici à 2021 : construction d’un nouveau collège à Durtal, extension-restructuration des collèges Molière à Beaufort-en-Anjou et Camille-Claudel au Louroux-Béconnais, extension-restructuration de la demi-pension du collège Paul-Éluard à Gennes... L’ensemble de ces projets s’inscrit une démarche en faveur de l’environnement et du cadre de vie selon les normes Haute qualité environnementale (HQE®). Plus de 13 millions d’euros seront par ailleurs mobilisés pour l’accessibilité des collèges d’ici à 2021.

Accompagner la réussite scolaire

Avec le programme Collège numérique 2021 lancé au début de la mandature, tous les collèges bénéficient désormais d’un accès Internet haut débit. D’ici à 2021, tous seront connectés au très haut débit. Depuis 2013, le Département a également en charge la maintenance informatique des collèges, précédemment assurée par l’Éducation nationale. Un important plan sur sept ans a été lancé pour renouveler les matériels. Pour faciliter les relations entre enseignants, élèves et parents, le Département met également à disposition e-lyco, un espace numérique de travail, élaboré en partenariat avec l’Éducation nationale, la Région et les quatre autres Départements ligériens.

Thomas Dutronc, parrain du dispositif Sur ses mots 2016 © Philippe Noisette

Forger les citoyens de demain

Pour soutenir les initiatives portées par les équipes éducatives, le Département a mis en place Collège en actions, une dotation financière annuelle de 375 000 € destinée à financer les projets pédagogiques. En complément, 25 itinéraires citoyens construits autour des valeurs républicaines, de l’égalité Femme-Homme, de la mémoire ou des métiers de la Justice permettent aux collégiens de s’ouvrir au monde. Depuis 2015, 52 collèges, soit 3 345 élèves, y ont participé.

Favoriser le bien-être de nos enfants

Parce qu’une alimentation saine et équilibrée est un facteur clé dans une journée de travail, le Département a investi dans la modernisation de ses demi-pensions qui, chaque année, produisent 2,5 millions de repas en régie.
Pour favoriser les circuits courts et la qualité des produits, une restauration basée à plus de 40 % sur ces produits locaux est proposée.
Et pour permettre à tous les enfants de pouvoir bénéficier de repas équilibrés à moindre coût, le Département a créé Tick-et-déj’, une bourse destinée aux familles modestes.

4 PROJETS JEUNESSE DANS 4 CANTONS

S'ouvrir au monde

Aux côtés des itinéraires citoyens tels que la République dans tous ses états, Ciné citoyenneté ou Portrait de l’artiste citoyen, l’offre éducative départementale à destination des collégiens s’est considérablement renforcée depuis 2015. Reconnu par l’Éducation nationale, ce programme d’actions offre la possibilité aux élèves d'accéder à des expositions, mais également à des itinéraires de découverte dans les domaines culturels, mémoriels ou du développement durable : Arts et sciences, Collège au cinéma, Collège à l’opéra, Invente ton patrimoine, Sur ses mots, Challenge développement durable, À la découverte des Espaces naturels sensibles
Plébiscitées par les collégiens comme par les professeurs, ces différentes opérations ont rassemblé plus de 10 000 enfants en 2017.
Pour tous les scolaires, une offre éducative diversifiée est également proposée tout au long de l’année dans les sites culturels du Département. Aux Archives départementales, 4 000 élèves découvrent ainsi chaque année l’histoire de l’Anjou et les meilleurs projets sont valorisés en fin d’année par le concours Montrer l’histoire et son prix spécial Citoyenneté créé en 2017.

Découvrir les vertus du sport

Chaque année, le Département organise les Sessions pro. Ces rendez-vous permettent aux jeunes des collèges, des clubs ou des structures de l’aide sociale à l’enfance de découvrir un sport lors de rencontres inoubliables avec des sportifs de haut niveau tels que ceux d’Angers SCO, de Cholet Basket, d’Angers Basket, des Ducs d’Angers, de La Vaillante ou La Stella-La Romagne. Outre des ateliers sportifs proposés dans le cadre des cours d’Éducation physique et sportive (EPS), des interventions sur les questions de la nutrition et du bienfait de la pratique sportive en cours de Sciences de la vie et de la Terre (SVT) ou du fonctionnement d’un club sont au programme. Près de 500 clubs ont été associés à cette opération.

Sous l’impulsion du Département de Maine-et-Loire, huit collèges se sont engagés dans la démarche
Mon Restau responsable®, un système participatif de garantie créé par la Fondation pour la Nature et l’Homme et le Réseau Restau’Co. À une période où la restauration collective est débattue au Parlement, notamment pour introduire une part significative de produits durables dans les repas servis, il est en effet essentiel de proposer aux convives, dès leur plus jeune âge, des alimentations respectueuses de la santé et de l’environnement. Cette cohérence doit aussi se traduire dans les approvisionnements, pour favoriser les filières de production locales de qualité.

Patrice RaveneauCoordinateur national Mon Restau responsable® à la Fondation pour la Nature et l’Homme

Partager la page