Nos sites web
Maine-et-Loire.fr Le Département vous accompagne au quotidien

Racines de l'Anjou Du 8 avril au 24 juin 2022

L'Anjou une terre liée au végétal ? C'est plus vrai que jamais et mis en lumière par l'exposition Racines de l'Anjou organisée par le Département. Du 8 avril au 24 juin, plongez dans l'Histoire jusqu'à l'apparition des plantes sur Terre, il y a 480 millions d'années.

Temps de lecture :  min.

    Vous connaissez probablement la longue histoire qui, depuis le XVe siècle, lie le Maine-et-Loire au végétal. Sous l'impulsion du Roi René, plantes, jardins et vignes trouvèrent en Anjou un climat et une terre propice à leur culture. Puis au XIXe, André Leroy devint la figure de proue du métier de pépiniériste. Mais figurez-vous que cette histoire n'est pas simplement vieille de quelques siècles, elle trouve son origine il y a 407 millions d'années, oui vous avez bien lu : 407 000 000 ans !

    Armoricaphyton chateaupannense

    Sous ce nom savant se cache l'une des premières plantes terrestres. Un élément dans son nom vous dit quelque chose ? Vous avez raison. Comme son nom l'indique c'est dans la carrière de Châteaupanne à Montjean-sur-Loire qu'elle a été découverte en 2008 par la paléobotaniste angevine Christine Strullu-Derrien. Cette petite plante, entre vingt et cinquante centimètres de haut, a été minutieusement étudiée et identifiée comme la première trace connue de bois au monde, tout simplement. Une plante, apparue il y a 407 millions d'années, découverte en Anjou et mondialement connue, rien que ça.

    Et depuis 407 millions d'années ? L'histoire des végétaux, des plantes à fleurs et des arbres nous mène à Chaudefonds-sur-Layon, à Écouflant, à Saint-Saturnin-sur-Loire, à Blaison-Gohier ou encore à Chalonnes-sur-Loire. Des traces et fossiles sont les témoins de l'évolution végétale à travers les ères géologiques, jusqu'à nos jours.

    Créée par le Département en collaboration avec Christine Strullu-Derrien, l'exposition vous emmène le long d'une fresque de 8 mètres agrémentée de vidéos pour vous faire découvrir et comprendre cette fabuleuse histoire.

    Du 8 avril au 24 juin, salle du Roi René à l'Hôtel du Département, 48b boulevard Foch, Angers

    • du lundi au vendredi : de 12h30 à 17h45
    • du samedi au dimanche : de 14h à 18h

    Entrée libre.

    Plantes et champignons, une connexion vitale

    Ils n'existeraient pas l'un sans l'autre. Comment ? Pourquoi ? Marc-André Selosse, professeur au muséum national d'Histoire naturelle, auteur et conférencier et Christine Strullu-Derrien, chercheuse en paléobotanique, animent une conférence sur ce phénomène exceptionnel d'interdépendance végétale.

    Jeudi 12 mai à 20 heures, à la Collégiale Saint-Martin, Angers.
    Entrée libre, sur inscription auprès de la collégiale :

    Retour en haut de la page

    Nos sites web

    maine-et-loire.fr