🏇14 collégiens de #Segré ont pu remettre le pied à l'étrier. L'itinéraire pédagogique https://t.co/MqSVjRKNa0

6 idées d'activités sur le thème des Archives

  • #jerestechezmoi

Avec ces activités autour du temps passé, vous ne verrez pas le temps passer !

Temps de lecture :  min.

    Le regard du pro

    Jean Chevalier Archives départementales

    Être confiné chez soi peut aussi être l’occasion de s’évader grâce à un ensemble de ressources disponibles en ligne. Même si la salle de lecture des Archives départementales est exceptionnellement fermée au public, les archives, elles, sont toujours accessibles grâce à de nombreuses ressources disponibles depuis chez vous. Alors, lancez-vous et plongez dans l’histoire pour découvrir des traces inédites de notre mémoire collective  ! Rester à la page ? Changer de registre ? Avec les Archives départementales, l’histoire est toujours à portée de clic !

    Partir sur les traces de ses ancêtres

    Débuter sa généalogie demande parfois du temps et de la concentration. Cette période de confinement peut être l’occasion de vous lancer dans cette quête des origines. Commencez d’abord par rassembler tous les renseignements possibles (date et lieu de naissance, mariage et décès) sur vos parents et grands-parents : livrets de famille, cartes d’identité, passeports, cartes d’électeur, livrets et autres documents militaires, contrats de mariage, baux, testaments, etc.

    Consulter la fiche pratique d’aide à la recherche

    L’ensemble des registres paroissiaux (du XVe siècle à 1792), des registres d’état civil (de 1792 à 1902), des tables décennales (1793-1902) et des registres protestants (1600-1685), a été numérisé et est accessible librement sur Internet.

    Consulter les registres paroissiaux et d’état civil

    Continuez de remonter le temps...avec rigueur et persévérance. L’aventure continue... la passion aussi. Alors, feuilletez les registres et... passez à l’acte.

    (Re)voir "Témoins de la nuit"

    Ils sont huit. Huit témoins de l’indicible. Femmes, hommes, résistants, juifs, anciens déportés, tous ont présenté leurs destins croisés. Avec pudeur et émotion ils racontent l’arrestation, les convois, les conditions de vie dans les camps, leur parcours qui les mena, eux ou leurs proches, au cœur de l’enfer concentrationnaire nazi.

    Pour garder trace de leur histoire, un documentaire a été réalisé par le Conseil général des jeunes de Maine-et-Loire en 2012: Témoins de la nuit. Le Département rend accessible en ligne gratuitement ces témoignages exceptionnels.

    Voir le film complet

    « Je m’empêche de voir cet instant où le camion était en bas de chez nous pour emmener ma famille, je me suis toujours interdit de me rappeler ça...»
    Madeleine Borlant-Ancelle

    « L’essentiel, c’était presque, dès le départ, la nourriture. Moi, j’avais 20 ans, j’avais faim et il n’y avait rien! »
    Léo Bergoffen

    « Je savais très bien que si on venait me chercher à nouveau, je savais pourquoi c’était, parce qu’aucun cobaye ne devait sortir vivant! »
    Clément Quentin

    Retrouver un soldat de la Grande guerre

    Retrouver la trace de votre grand-père, d’un grand oncle ou tout simplement tous les soldats de votre commune qui ont pu participer à la Première Guerre mondiale ? Rien de plus simple grâce à la base de données nominative proposée par les Archives départementales. Interrogez la liste des 128000 soldats du Maine-et-Loire, nés entre 1867 et 1901 et consultez les fiches matricules militaires pour découvrir le parcours militaire de chacun d’entre eux. Vous pouvez lancer votre recherche soit par nom et prénom, classe, matricule, bureau de recrutement, date et lieu de naissance, lieu derésidence ou profession.

    Prêt à parier que vous découvrirez des histoires encore peu connues sur les hommes de votre famille.

    Consulter la base de données

    En savoir plus?

    Faire son ménage de confinement

    Et si cette période hors du temps était signe aussi de ménage de printemps, ou plutôt… ménage de confinement.
    Vous avez toujours ces anciennes factures, ces vieux justificatifs qui encombrent vos armoires ? Prenez un peu de temps pour faire du tri dans vos archives personnelles.
    Les Archives départementales conservent 43 kilomètres linéaires de documents, depuis le IXe siècle (et oui !) jusqu’à nos jours. Alors, peut-être pouvons-nous vous donner quelques conseils pour vous aider à vous retrouver dans vos propres archives personnelles ?
    Pour vous aider à classer et archiver (ou jeter) vos documents administratifs, il existe pour chaque type de document, un délai pendant lequel vous devez obligatoirement les conserver.
    Pour vous aider à répondre à cette éternelle question : « combien de temps dois-je les garder ? »… les Archives départementales sont là pour vous répondre !

    Délais de conservation de vos documents personnels

    Racontez-nous votre confinement

    Au coeur de cette période particulière et marquante, les Archives départementales proposent de collecter, sous la forme de fichiers PDF ou JPEG mais aussi de vidéos, de récits, de photographies, de
    dessins ou de témoignages, le ressenti et la vision de nos concitoyens, petits et grands, contraints à rester chez eux pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.
    Chacune et chacun des contributeurs pourra alimenter le fonds d’archives qu’il constitue, ou bien en faire don à l’issue du confinement.
    Ces documents, sources d’histoire vivante et donc sources précieuses, peuvent être envoyés par courriel aux Archives ou par courrier aux Archives départementales de Maine-et-Loire - 106 rue de Frémur à Angers.

    S'évader en famille

    Pas toujours facile de trouver des occupations pour les plus petits. Pour les plus grands aussi !
    Pour vous aider à vous occuper, les Archives départementales proposent plusieurs activités :

    Alors, ayez bonne mine : prenez vos crayons et partagez sans modération !

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information