Châteaux de l'Anjou : nos adresses insolites

©ILLUSTRATIONS : Nathalie Bodin - www.nathaliebodin.wixsite.com/monsite
  • DÉCOUVERTE

Manoirs royaux, élégantes résidences, forteresses défensives… l’Anjou totalise près de 1 200 châteaux : de quoi étourdir les têtes couronnées ! En cette fin d’année, offrez-vous un conte de fées et suivez notre guide des visites châtelaines, illustré par Nathalie Bodin.

Temps de lecture :  min.

    Article publié dans le magazineAnjou&Vous de novembre 2020 

    La forteresse souterraine de Brézé

    Incroyable dédale : sous l’imposant château de Brézé, galeries et cavités ont été creusées dans le tuffeau. À neuf mètres sous terre, vous voilà face à des cuisines, écuries et puits de lumière hors du commun. À la surface, les douves sèches de la forteresse, parmi les plus profondes d’Europe, cachent, elles aussi, d’intrigantes percées, dont une boulangerie et un pressoir… Une fascinante visite sous forme d’exploration troglodytique.

    Préparez votre visite sur le site du château de Brézé.

    Les bonnes feuilles de Serrant

    12 000 ! C’est le nombre de livres – datés de la fin du XVe siècle au début du XXe – que renferme la magnifique bibliothèque du château de Serrant à Saint-Georges-sur-Loire. Mais cette ancienne forteresse médiévale, devenue demeure Renaissance, abrite aussi deux chambres destinées à de prestigieux invités : elles étaient dévolues à Napoléon 1er et Joséphine de Beauharnais lors de leur venue à Serrant.

    Retrouvez toutes les informations pratiques sur chateau-serrant.net.

    Le mystérieux Plessis-Bourré

    Immortalisé de nombreuses fois sur grand écran (de Peau d’Âne de Jacques Demy à La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier), l’élégant château du Plessis- Bourré à Écuillé renferme encore bien des mystères, dont celui de la salle des gardes. Son plafond est décoré de 24 caissons peints, ornés de symboles de l’alchimie, comme autant d’indices à percer. Saurez-vous les déchiffrer ? Rendez-vous sur plessis-bourre.com.

    Têtes couronnées au Manoir de Launay

    Le Manoir de Launay, à Villebernier, était la résidence préférée du Bon roi René à son retour de Naples, à partir de 1444. Après lui, Louis XI, Charles VIII et Louis XII tombèrent eux aussi sous le charme de cette demeure de tuffeau, fin XIVe - milieu XVe siècle. Témoin de cette construction en deux temps, le plan peu commun qui dessine un S inversé vu du ciel.
    La visite, brodée d’anecdotes, est passionnante ! Réservez vos billets sur manoirdelaunay.com.

    Un Noël à Montgeoffroy

    Le mois de décembre s’annonce festif au château de Montgeoffroy à Mazé-Milon ! Le marché de Noël s’invite le premier week-end du calendrier de l’Avent. Puis, du 9 au 24 décembre, le père Noël installe ses ateliers créatifs et culinaires au château les mercredis et les week-ends. Magie assurée ! Découvrez le domaine sur chateaudemontgeoffroy.com.

    Les bonnes adresses

    Les bonnes adresses

    Frissons au Plessis-Macé

    La comtesse Sophie a disparu du château depuis 3 semaines. Son amie vous engage pour résoudre ce mystère… Un escape game dès 15 ans qui permet de s’offrir une immersion ludique dans ce château emblématique ! chateau-plessis-mace.fr

    Une table princière au château Colbert

    Au restaurant Le Stofflet à Maulévrier, dans le décor princier du château Colbert, le chef Jean-Yves Massonnet vous convie à un voyage au coeur de la gastronomie française, concocté avec des produits locaux et même issus du potager du château. chateaucolbert.com

    Nuit de rêve au château de l'Épinay

    À Saint-Georges-sur-Loire, offrez-vous une nuit romantique et prestigieuse au château de l’Épinay : charme assuré ! Il est aussi possible de profiter de ses équipements à la journée, dont un spa. Relaxant ! chateauepinay.com

    Circuit médiéval de Pouancé

    • Où ?
      Pouancé
    • Distance
      6 km, environ 1h45 heures de marche
    • Randonnée
      Les vestiges de la deuxième forteresse de l’Anjou se dressent fièrement sur les Marches de Bretagne à Pouancé. Cette boucle à travers la ville permet de découvrir ses nombreux trésors patrimoniaux, à commencer par la porte angevine. Au XVe siècle, quatre portes comme celle-ci permettaient d’entrer dans la ville. La promenade se poursuit par le grenier à sel, le colombier, le lavoir et s’achève au chemin de ronde. Point d’orgue : le château fort des XIIIe et XVe siècles au milieu du parcours.

    D’autres promenades à découvrir sur le site d'Anjou tourisme

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information