#Inforoutes49 🧐Le pont Pompidou sera examiné sous toutes ses coutures pendant deux jours, grâce à des nacelles.… https://t.co/2qyIdR96nd

Ces collèges que le Département rénove

© LIONEL VIÉ & ASSOCIÉS – LAURENT VIÉ ARCHITECTURE
  • Collèges

Isolation, reconstruction, extension... En 2020, le Département investit 21,1 millions d'euros pour les collèges. Bilan des projets et travaux en cours et à venir pour la rentrée scolaire.

Temps de lecture :  min.

    En plus de l'entretien quotidien, le Département déploie un budget annuel pour assurer des travaux d'extension et de modernisation dans les collèges. Indispensables, ces travaux de maintenance contribuent à maintenir un cadre de vie agréable et fonctionnel pour les élèves et la communauté éducative.

    Reconstruction du collège Les Roches (Durtal)

    C’est le chantier en cours le plus important mené par le Département : la reconstruction complète, pour 12,8 M€, du collège de Durtal. Cinq des six bâtiments existants sont détruits pour laisser la place à un équipement sur deux niveaux spacieux et harmonieux, accessible à toutes les formes de handicaps. Le futur collège offrira des espaces aérés et chaleureux. Que ce soit dans les salles de classe ou les lieux de travail en commun, le bois sera présent, imprimant une touche de confort et sérénité. Le Département a aussi fait le choix d'une exigence forte en matière environnementale. L’isolation thermique sera au cœur des attentions et les énergies renouvelables seront prises en compte. Ainsi, le bâtiment intégrera une chaufferie biomasse, afin de garantir une faible empreinte carbone. L’établissement sera opérationnel pour la rentrée 2021.

    Plus d'information sur les travaux du collège de Durtal

    Isolation du collège Georges-Pompidou (Orée-d’Anjou)

    Un très important programme d’isolation thermique a débuté cet été au collège Georges-Pompidou. Une phase de désamiantage était nécessaire avant d’entamer, par l’extérieur, ce chantier qui devrait permettre à l’établissement, particulièrement énergivore, de réaliser de substantielles économies. Fin des opérations, estimées à 2 M€, en 2022.

    Restructuration du collège Camille-Claudel (Val d’Erdre-Auxence)

    Le Département prévoit une restructuration et une extension du collège, afin d'améliorer la qualité de vie et l'isolation du bâtiment.  L'extension sera articulée sur trois niveaux, ce qui permettra de rassembler la quinzaine de salles de cours qui se trouve aujourd'hui répartie dans des bâtiments modulaires. Les anciens locaux seront restructurés pour accueillir un foyer, une salle d'étude et des locaux de maintenance, libérant de l'espace pour des extérieurs mieux aménagés (cour végétalisée et agrandie, espace de jeux et de détente).

    En plus de ces modifications, le Département innove en installant un dispositif de géothermie qui permettra de répondre à 80 % des besoins en chauffage de l’établissement. L’énergie sera prélevée en sous-sol, jusqu’à 200 m de profondeur. Cette opération est certifiée HQE (Haute Qualité Environnementale), inscrivant le bâtiment dans une démarche durable et soucieuse de l'environnement. La fin des travaux, estimés à 6 M€, est annoncée pour décembre 2021.

    Plus d'information sur les travaux du collège Camille-Claudel

    Le saviez-vous ?

    Le Département va utiliser la géothermie pour chauffer le collège Camille-Claudel rénové. Une première en Anjou.

    Extension restructuration du collège Molière de Beaufort-en-Anjou

    À Beaufort-en-Anjou, depuis sa construction en 1969, le collège Molière a connu plusieurs chantiers d’agrandissement ou d’amélioration. Il en résulte des bâtiments au style disparate.Le Département a décidé de réalisé une extension / restructuration du bâtiment, qui lui permettra d’atteindre une capacité d’accueil de 717 élèves. Ainsi dès l'été 2021, d'importants travaux débuteront sur cet établissement. À la rentrée 2023, les collégiens découvriront leurs nouveaux locaux.

    En savoir plus sur cette opération

    Extension des collèges Paul-Éluard (Gennes-Val de Loire) et Jacques-Prévert (Les Hauts-d’Anjou)

    Dans ces établissements, l’objectif est d’étendre les espaces dédiés à la restauration et à la demi-pension, avec des livraisons respectivement prévues pour décembre 2020 et septembre 2021. Dès la fin des travaux, les élèves profiteront à nouveau de repas du midi produits sur place en régie : le Département démontre là sa volonté de développer les circuits courts, de privilégier les produits de proximité et le « fait maison ».

    Pour plus d'informations sur le budget, les dates des travaux et les établissements concernés, découvrez l'intégralité du plan d'action du Département à destination des collèges.

    Des travaux d'été

    L’été est traditionnellement l’occasion de réaliser d’importants travaux dans les établissements. Cette année, plus d’une trentaine d’opérations a été réalisée pour un budget dépassant les 2 M€. Ces travaux permettent d’améliorer le fonctionnement des établissements et le cadre de vie des collégiens.
    Par exemple :

    • Création d’un préau au collège David-d’Angers à Angers (144 000 €)
    • Réaménagement de la plonge au collège Debussy à Angers (180 000 €)
    • Restructuration des sanitaires au collège Gironde à Segré-en-Anjou-Bleu (221 000 €)
    • Amélioration du plafond filtrant du collège Chevreul à Angers (110 000 euros)
    • Plus d’une dizaine d’opérations de valorisation des espaces verts des collèges (installations de ruches, écopâturage, plantations, entourages d’arbres…)

    Au-delà du plan du département en faveur des économies dans les collèges, les chaufferies de trois établissements ont fait l’objet de travaux importants cet été :

    • Collège de l’Evre à Montrevault (177 000 €)
    • Collège Maryse-Bastié à Ingrandes-Le Fresne (204 000 €)
    • Collège Renoir à Angers (284 000 €).
    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information