Comment masser son bébé ?

  • #jerestechezmoi

Et si vous profitiez de la période de confinement pour offrir à votre bébé son premier massage ?! Instant bien-être garanti pour les enfants comme les parents.

Temps de lecture :  min.

    Le massage des bébés, un moment de détente, d’échange et de pure tendresse

    Le massage des bébés est un art ancestral, aux multiples effets : il favorise la détente, l’éveil et le sentiment de sécurité du bébé. Il soulage les petits maux (de ventre, respiratoires…).
    Il favorise également la connaissance mutuelle entre le bébé et son parent au travers du toucher qui est une autre forme de communication.

    Le saviez-vous ?

    Dans le cadre de ses missions de conseil aux familles et aux jeunes parents, le Département propose régulièrement des séances de massage bébé dans ses maisons départementales des solidarités. Renseignez-vous !

    Votre bébé a beau être tout petit, il ressent lui-aussi l'inconfort de la période de confinement, notamment si vous êtes vous-même tendu. Et si vous profitiez de cette période pour découvrir cette nouvelle activité, qui fera du bien à votre nouveau-né comme à vous même !

    Vous pourrez proposer ce massage à votre bébé à partir d'un mois passé. Et jusqu'à quel âge ? Tant qu'il apprécie ce moment et qu'il tient en place sur son tapis, n'hésitez pas à poursuivre. Un massage n’excède pas 15 minutes, 20 minutes au grand maximum.

    Claudie Poizat Puéricultrice à la Maison départementale des solidarités d'Angers est

    Pour masser son bébé, pas besoin d’être spécialiste. Apprenez la gestuelle de base puis laissez-vous guider par votre intuition et ses réactions.

    Quand peut-on masser son bébé ?

    Choisissez un moment où vous sentez votre bébé disponible et installez-vous confortablement dans un endroit calme et bien chauffé (température supérieure à 22°).

    Lancez-vous !

    Avant d'entamer le massage, lavez-vous tout d'abord les mains et enlevez vos bijoux.

    Frottez-vous les mains sous le regard de votre bébé avec l’huile de massage (de l’huile végétale) et prévenez-le de ce qui va se passer (si vous n’avez pas d’huile, sa crème pour le corps ou les mains sèches fera l'affaire).

    Le toucher doit être plutôt ferme. Observez bien les réactions de votre bébé. S’il manifeste des signes d’inconfort, arrêtez ou passez à une autre partie du corps.

    Quelques mouvements de massage bébé

    Le thorax

    Poser les mains à plat sur le thorax et les faire glisser vers l’extérieur. Recommencer ce geste 3 ou 4 fois.

    Les bras

    Tenir la main de votre bébé. Avec l’autre main, encercler le bras à partir du haut et descendre vers la main en faisant des mouvements de torsions. Recommencer plusieurs fois. Un bras puis l’autre.

    Les mains

    Masser le dos de la main avec le pouce en faisant le mouvement de l’escargot ou avec les 2 pouces en alternance puis la paume de la main de la même façon, puis descendre le long de chaque doigt en les pressant entre le pouce et l’index. Lorsque c’est terminé, prendre les 2 mains de votre bébé et les ramener sur le thorax. Plusieurs fois.

    Le ventre

    Poser les mains horizontalement sur le ventre et masser de haut en bas, une main après l’autre.

    Les jambes

    Comme pour les bras, partir du haut de la jambe et descendre jusqu’aux pieds en faisant des mouvements de torsions. 

    Les pieds

    L’escargot ou les 2 pouces en alternance sur le dos du pied, sur la plante des pieds, chaque orteil pressé entre le pouce et l’index.

    Bébé en redemande ?

    Vous venez de faire ces différents mouvement et vous sentez que votre enfant est toujours disponible ? Vous pouvez alors poursuivre en l’installant sur le ventre et en faisant descendre alternativement les mains d’une épaule vers la hanche opposée, ou bien en lui proposant un massage du crane (effectuer des gestes doux comme un léger shampoing) ou un massage du visage (passer doucement les pouces de chaque côté du visage en commençant par le front et en descendant jusqu’au menton) .

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information