Commission permanente du 28 septembre 2020 : les principales décisions

  • Institution

La commission permanente du Département s'est réunie lundi 28 septembre 2020. Parmi les informations à retenir, l'accord signé entre le Département et la Ville d'Angers pour la réhabilitation de deux collèges.

Temps de lecture :  min.

    À Angers : deux collèges vont être réhabilités

    6,5M€

    consacrés pour la rénovation des collèges Jean-Lurçat et Jean-Vilar à Angers

    Le Département est responsable de l'entretien et de la construction des collèges publics dans le Maine-et-Loire. Il va s'associer avec la Ville d’Angers pour réhabiliter les collèges Jean-Lurçat et Jean-Vilar, dans le cadre du programme de rénovation urbaine du quartier de l’Europe.
     
    Les futurs travaux prévoient : le positionnement d’un nouvel accueil et de la vie scolaire par extension de l’emprise du côté place de l’Europe, ainsi que d’une nouvelle demi-pension dans le même secteur avec une desserte par les bus scolaires ; le repositionnement des stationnements et cours de récréation, le transfert de la demi-pension vers la place de l’Europe permettant de reconstituer l’espace de récréation du lycée, la reconstitution de l’espace de récréation pour le collège ; et la conservation des locaux d’enseignement en améliorant leurs performances énergétiques et leur image.
     
    Cette opération, estimée à 6,65 M€, sera sous maîtrise d’ouvrage unique du Département. La convention financière signée pendant cette cession, entre le Département et la Ville, prévoit le versement, par la Ville, d’une subvention correspondant à 50 % du montant prévisionnel global restant à la charge du Département, qui s’établit à 2,45 M€ - déduction faite de la participation de la Région des Pays-de-la-Loire pour le lycée.

    500 000€ pour la sécurité routière

    Par courrier du 6 août 2020, le Préfet a notifié au Département une dotation globale de 500 273 euros, tirée du produit des amendes de police. Cette somme va être répartie (sous forme de subventions), en 2020, entre les communes de moins de 10 000 habitants, sur des projets de sécurisation des routes. On retrouve parmi les plus gros chantiers prévus l’aménagement du boulevard Halligon au Lion,(42000 euros de subvention), l’aménagement de la place de la Mairie à Tigné (42000 euros) ou l’aménagement de la rue du 22 juillet 1793 à Mozé-sur-Louet (48000 euros).

    Une aide à la mobilité des personnes aux RSA

    Chef de file des politiques d'insertion, le Département est responsable du versement du RSA. Lors de sa commission permanente du 28 septembre, il vient également de voter la création d'une aide financière individuelle, destinée à contribuer aux dépenses liées à la mobilité des bénéficiaires du RSA entrant en emploi ou en formation, dans l’attente de la perception de leur première rémunération.

    Versée sur le 1er mois de reprise d’activité, son objectif sera de contribuer au financement des frais de déplacement qu’il s’agisse d’abonnement, d’achats de titres de transports en commun, de frais de carburant, de covoiturage ou de location de véhicule (voiture ou deux roues). D'un montant forfaitaire de 100 euros pour une reprise d’activité à temps plein (ou de 60 euros en temps partiel), ce dispositif sera expérimenté pendant les six prochains mois.

    Mobilisation pour la protection du râle du genêt

    Les Basses Vallées Angevines (BVA) constituent le principal site français de nidification du Râle des genêts. Cette espèce emblématique de notre territoire est au bord de l’extinction. Il apparaît donc essentiel d’agir afin d’augmenter la population de cette espèce rare. Pour ce faire, l’oiseau a besoin de prairies non pâturées et non fauchées. La Dreal des Pays-de-la-Loiren, la Chambre d’agriculture, la LPO, l'Adiac  49 et le Département s'allient pour mettre en place un dispositif visant  à retarder les paturages et les fauchages sur des  parcelles  agricoles situées  dans  un  rayon de  200  mètres autour  des  mâles  chanteurs (une cinquantaine ont été recensés par la Ligue de protection des oiseaux), pour laisser le temps aux oiseaux de réaliser deux pontes et d’élever les jeunes. Le Département a décidé d’accorder 15000 € à l’Adiac pour appliquer cette mesure.

    Toutes les décisions

     Parmi les autres points à l'ordre du jour, on notera :

    • 116 000 euros de subventions en faveur des Espaces naturels sensibles (ENS)
    • Un ensemble de subventions maintenues ou anticipées pour relancer l’économie
    • Solidaire, le Département anticipe le versement du Fonds social européen 2020
    • Travaux à Cholet, un nouveau giratoire zone de l’Appentière
    • Une subvention de 43 766 € pour garantir la qualité de l’eau dans le Choletais
    • Avec l’Adil et Alisée, le Département reste mobilisé en faveur d’habitat
    • Le Département apporte son concours financier pour les installations sportives des collèges publics et privés
    • 150 000 euros pour la Fédération des maisons familiales rurales (FDMFR)
    • 30 projets éducatifs soutenus pour les 11-16 ans
    • Le Département et CLCV poursuivent leurs missions autour de « l’accompagnement budget » des ménages et du surendettement

    Consulter le communiqué de presse publié suite à cette commission permanente

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information