#confinement2 Ce soir, à partir de minuit, la France sera reconfinée. Six cas de sorties resteront possibles.… https://t.co/f7NoRgFN2A

Comment aider et être solidaire pendant le confinement ?

  • COVID-19

La période de confinement appelle à inventer de nouvelles formes de solidarités, afin d'aider les plus fragiles, entretenir les liens, et soutenir les initiatives locales. Découvrez un recensement non exhaustif d'actions solidaires que chacun peut effectuer.

Temps de lecture :  min.

    Pour s'adapter aux mesures de confinement, certains services essentiels, notamment aux plus fragiles, ont dû suspendre ou diminuer leur activité. Là, certaines associations, dont l'activité repose en temps normal sur une ressource bénévole souvent âgée, peinent à poursuivre leur mobilisation. Ici, la fermeture des marchés et des restaurants provoque un vrai manque à gagner pour les producteurs. Tandis que les plus démunis ont, parfois, vu des soutiens quotidiens s'interrompre.

    À notre niveau, habitants du Maine-et-Loire : comment agir face à ces situations aussi diverses qu'inédites ? Pour aider le personnel médical, les personnes les plus fragiles ou tout simplement pour soutenir les producteurs lors de nos achats ? Sur cette page, nous tentons de vous donner quelques pistes…

    À la fin de cette actualité, profitez de l'espace commentaire ouvert et apportez-nous vos solutions !

    Comment participer ?

    Faire des dons

    Différents appels aux dons sont émis dans cette période particulière. Parmi ceux-ci, on notera :

    • Tous unis contre le virus : la Fondation de France, l’AP-HP et l’Institut Pasteur unissent leur force et et appellent chacun à soutenir les soignants, les chercheurs et aider les personnes les plus vulnérables.
    • Dons d'urgence de la Fondation Abbé Pierre et Emmaüs solidarités
    • Appel aux dons du Secours populaire
    • Le don du sang : l'établissement français du sang a besoin de dons, y compris pendant la durée du confinement. Il vous recommande la prise de rendez-vous, et de planifier dès maintenant vos dons pour toute la durée du confinement.

    Consommer local

    Avec la fermeture des restaurants, bars et de plusieurs marchés, les producteurs locaux peinent à écouler leurs produits. Différentes initiatives sont apparues en ligne, pour inciter les commerces encore ouverts à prendre le relais, mettre en place du drive partagé, ou encore recenser les lieux d'approvisionnement de proximité qui restent ouverts et les points de vente directe chez les producteurs.

    Consommer Produit en Anjou

    La marque Produit en Anjou propose depuis quelques jours des colis alimentaires à livrer. Pour se faire plaisir tout en soutenant les entreprises locales.

    Commander un colis

    Autres possibilités sur le territoire

    La chambre de commerce et d'industrie recense dans une carte tous les commerces et services ouverts en Anjou.

    Sur Angers et environs : l’opération Angers, adopte ton maraîcher est mise en place afin de palier à la fermeture provisoire des marchés de plein air. Sur la page facebook, retrouvez le planning des distributions et toutes les informations pour commander en ligne.

    Dans le Saumurois : Le site conso-locale.com a pour but de soutenir les producteurs locaux et petits commerces de proximité en proposant la liste de ceux qui restent ouverts pendant le confinement. Le site Saumur en action propose également un recensement de l'économie locale.

    Dans le Choletais : le site local fresh'op propose un système de drive avec la mise en relation de plusieurs commerçants locaux, afin de limiter le plus possible les interactions humaines. Le principe : passer ses commandes sur internet chez chacun de ses commerçants et récupérer tous ses produits au même endroit !

    Sur les sites Bienvenue à la ferme, ou Drive fermier, vous pouvez acheter en ligne directement auprès des producteurs locaux. Le site "Approximité - manger local en Pays de la Loire" recense les producteurs en Maine-et-Loire.

    Des bras pour ton assiette

    "Un des enjeux majeurs de cette crise reste l’approvisionnement alimentaire de nos territoires", expliquent dans un récent communiqué les organismes agricoles de Maine-et-Loire. Mais pour que celui-ci puisse se poursuivre, encore faut-il des bras, pour pouvoir récolter. En cette période de confinement des populations, le manque de main d'oeuvre dans le secteur agricole est encore plus criant qu'en temps normal.  Pour répondre à cet enjeu, le site desbraspourtonassiette.wizi.farm, met en relation les employeurs qui ont besoin de recruter des travaux agricoles et les travailleurs disponibles proches des exploitations, et ce dans le respect des règles et mesures sanitaires édictées par le gouvernement.

    Proposer son aide

    En cette période de confinement, les initiatives se multiplient pour mettre en relations les besoins des uns, avec les volontés des autres, prêts à donner coup de main. Les sites et groupes d'entraide fleurissent, sur les réseaux sociaux par exemple. Une recherche en ligne permet d'identifier facilement des initiatives telles que le groupe Facebook Entraide49, le site En première ligne ou encore l'espace d'Entraide de la ville d'Angers.

    Les sites et groupes d'entraide fleurissent, sur les réseaux sociaux par exemple.

    Ces derniers jours, certaines associations ont également lancé des appels à bénévolats qui ont été couronnés de succès. C'est le cas des Restos du coeur, qui diffuse en ligne une annonce pour tout nouveau besoin, ou encore du Secours populaire.

    La réserve civique

    À cet égard, l'Etat a lancé le site Réserve civique, pour permettre à tous ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de s’engager et de donner de leur temps, pour que les plus démunis et les plus vulnérables ne soient pas les premières victimes de cette crise.

    C’est pour garantir la continuité des activités vitales pour les plus précaires que cette plateforme a été construite, en  lien avec  les  plus  grands  réseaux  associatifs  et  les plateformes  associatives déjà existantes.

    Accéder à la Réserve civique

    S'organiser entre voisins

    Simple mais efficace : l'entraide commence parfois à la porte de chez soi. Aller chercher des médicaments à la pharmacie pour une personne âgée, faire des courses pour un voisin malade, passer un petit coup de fil pour s'assurer que tout va bien, autant de gestes simples mais qui peuvent faire du bien.

    Pour aider à l'organisation de réseaux de solidarités de voisinage, le Département met à votre disposition un kit pour s'organiser : affiche à mettre dans le hall ou le lotissement, tracts à glisser dans les boîtes aux lettres ou sous les paillassons, panneau des voisins où chacun note ses besoins ou le service qu’il est prêt à rendre, annuaire des voisins, pour rester en contact en évitant les contacts...

    Proposer un mode de garde

    Le Département et son service PMI ont lancé un appel à la mobilisation de l'ensemble des établissements d'accueil du jeune enfant et des professionnels de la petite enfance, pour qu'ils mettent à disposition des places à destination du personnel engagé dans la lutte contre le coronavirus.

    Proposer une place

    Soutenir les personnels mobilisés

    Applaudir à ses fenêtres les personnels soignants chaque soir à 20h, laisser un petit mot gentil au service de collecte des déchets, ou juste encourager son hôtesse de caisse ? Ce sont aussi ces petites attentions qui peuvent aider toutes les personnes mobilisées. Et bien évidemment, l'une des meilleures manières d'aider est aussi de respecter les règles du confinement.

    Et vous, qu'en pensez-vous ?

    Au-delà des quelques points recensés ci-dessus, vous avez peut-être vous même des idées d'action, d'entraide ou de dispositifs que vous souhaitez porter à la connaissance des autres citoyens de Maine-et-Loire ?

    Faites-nous en part, en répondant aux commentaires ouverts à la fin de cette actualité !

    Vos commentaires :

    • Mobilisation jeudi 09 avril 2020 - 10:37

      Bonjour à tous !


      En complément de cet article très riche, sachez qu'un site de recensement d'un grand nombre d'initiatives est désormais disponibles !


      http://www.mobilisation-covid.fr


      Il permet à tous ceux qui sont volontaires, veulent agir depuis chez eux, participer aux actions de fabrication ou tout simplement donner, de se mobiliser facilement.


      N'hésitez pas à relayer l'information !!

    • Garcia dimanche 05 avril 2020 - 10:12
      Je suis inscrite depuis plus de deux semaines sur le service civique et pas de réponse pour les ponts de ce . Dommage car je voulais vraiment être utile .
      • Département de Maine-et-Loire lundi 06 avril 2020 - 17:53
        Bonjour, des retours similaires au vôtre nous ont été transmis à différentes reprises. Nous avons aussi contacté l’équipe en charge de la réserve civique pour en savoir plus.
        Les volontaires sont contactés lorsqu’une association dépose une mission qui correspond à la proposition.
        Ce site est encore nouveau, et certaines associations expliquent avoir parfois des difficultés pour l’utiliser. L’équipe du site Réserve civique enrichit un tutoriel à destination des associations pour les aider dans leur appropriation de l’outil.
    • MARTINEZ vendredi 03 avril 2020 - 23:36
      Bonjour, je suis enseignante en anglais et espagnol et je voudrais consacrer une heure par jour à aider les collégiens de familles modestes, qui décrochent et dont les parents ne peuvent les aider. Par exemple par skype. A qui m'adresser? Une association en ce sens existe-t-elle? Merci pour votre réponse
    • onillon vendredi 03 avril 2020 - 18:48
      bonjour il y a plus de 10 jours ma fille c est inscrite sur le site pour aider face à la crise du COV 19 pour distribuer de l alimentaire ou faire autres chose et à ce jour nous n avons eu aucune réponse donc je demande si vous avez encore besoin d aide ou pas puisque vous ne l avez jamais contacté merci pour votre réponse
      • Département de Maine-et-Loire jeudi 09 avril 2020 - 10:36
        Bonjour, des retours similaires au vôtre nous ont été transmis à différentes reprises. Nous avons aussi contacté l’équipe en charge de la réserve civique pour en savoir plus.
        Les volontaires sont contactés lorsqu’une association dépose une mission qui correspond à la proposition.
        Ce site est encore nouveau, et certaines associations expliquent avoir parfois des difficultés pour l’utiliser. L’équipe du site Réserve civique enrichit un tutoriel à destination des associations pour les aider dans leur appropriation de l’outil.
    • PERCET Gilles-Daniel vendredi 03 avril 2020 - 16:32
      Oh vous savez, les paroles… Je suis choqué et déçu. Il y a déjà pas mal de temps, j'avais écrit au maire d'Angers et à nos deux journaux locaux pour dire : ce serait formidable et sécurisant si à vous trois, vous chaperionniez (en quelque sorte) une cagnotte de soutien à nos soignants du CHU. Proposition idiote, peut-être, car enfin, personne n'a jamais même pris la peine de répondre simplement à ma proposition. Lamentable. P.S. Finalement, juste une réponse du cabinet du maire mais juste sur la forme (le ton) d'un second message de ma part où j'étais vraiment très en colère, et encore une fois sans aucune référence à ma proposition.
      • Département de Maine-et-Loire jeudi 09 avril 2020 - 10:37
        Bonjour, nous avons transmis votre idée au Cabinet du Président.
    • TARTARIN vendredi 03 avril 2020 - 16:04
      Merci de transmettre cet email aux personnes nommées ci-dessous

      Bonjour Messieurs,
      à l'attention de Mr le Préfet et Mr le Président du Conseil Départemental

      Merci de cet élan de solidarité en cette période de crise sanitaire.

      J'ai plusieurs questions mon domaine de compétences professionnelles (Educatrice et coordinatrice départementale petite enfance) m'interpellent :
      - le confinement pas le choix et c'est la bonne solution mais quid de l'accompagnement des enfants victimes de violences dans ce huis clos permanent et interminable ? pourrait-on imaginer que les accueils de garde d'enfants (crèches et écoles) puissent accueillir ces enfants dans les lieux pour les familles prioritaires avec évidemment la gratuité des services ?
      - quid des familles qui ne sont pas personnels prioritaires mais qui travaillent dans l'alimentaire ou les transports de marchandises ?
      Mme Hidalgo vient d'annoncer l'élargissement de la liste des emplois prioritaires, Mr Le Préfet merci de penser à ces personnes là, et de fait au modes d'accueil de ces enfants. Ma connaissance professionnelle dans ce champs de compétences est exhaustive avec plus de 6500 assistants maternels , 175 MAM, micro-privées , école ouverte durant la période, réserve sanitaire etc. Nous avons les moyens rapidement d'étendre cette liste et de répondre à la demande d'accueil. Avec une gratuité des services pour tous, pas que l'école et les crèches mais également l'accueil à domicile (ass mat ou garde à domicile) . En cours d'arbitrage au niveau du national concernant la prise en charge de la rémunération des assistants maternels ou des gardes à domicile.

      Je n'attends pas de vous une réponse de courtoisie ou du politiquement correct, je sais que vous excellez dans ce domaine car c'est votre champ de compétence, mais j'attends du pragmatisme et du bon sens.

      En attente de vous lire
      Bien à vous

      -
      • Département de Maine-et-Loire jeudi 09 avril 2020 - 10:41
        Bonjour,
        nous avons transmis votre message au Cabinet du Président du Conseil départemental.
        Concernant le Préfet, le plus efficace serait sans doute de lui écrire directement par son site : http://www.maine-et-loire.gouv.fr/contacts-r715.html
        bonne journée

    Poster votre commentaire

    ×

    Les champs marqués d'un* sont obligatoires.

    Le champ nom doit être rempli !

    Indiquez un nom valide

    Votre adresse mail ne sera pas affichée sur le site

    Le champ email doit être rempli !

    Cette adresse email n'est pas valide !

    Le champ commentaire doit être rempli !

    Autres articles de notre dossier COVID-19

    Plan anti-crise

    Toutes les mesures prises par le Département

    Déconfinement

    55 jours de confinement, 55 jours d'action

    #jeveuxaider :

    Modes de garde :

    Prévenir les violences intrafamiliales :

    #jerestechezmoi :

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information