Nos sites web
Maine-et-Loire.fr Le Département vous accompagne au quotidien
🏘️ À l'occasion de la Journée mondiale de l'habitat célébrée ce lundi 3 octobre, zoom sur l'action du… https://t.co/sqFwT1bP4u

Famille d’accueil, au-delà des liens du sang

  • Solidarité

Vivre dans une famille qui n'est pas la sienne n'est pas anodin pour un enfant. Jessica a vécu 18 ans chez Patrick et Marie-Odile, assistants familiaux, elle revient sur ses années de bonheur partagé, à leurs côtés.

Temps de lecture :  min.

    Depuis un an, Jessica vit dans son propre appartement à Angers. Une première étape dans la vie d’adulte pour cette jeune femme de 19 ans, placée en famille d’accueil depuis ses un an et demi. Marie-Odile et Patrick Guellier, tous deux assistants familiaux, ont été ses piliers et le sont encore aujourd’hui.  Ils lui ont offert la possibilité de vivre une vie de famille qu’elle qualifie de « normale ».

    L'amour d'une famille

    Quand on lui demande d’évoquer ses souvenirs, Jessica en a bien trop pour n'en choisir qu'un seul, mais évoque avant tout la joie et l’amour ressentis à la maison. Ils étaient 5 enfants confiés à vivre sous le même toit. Ensemble, ils ont noué des relations très fortes, quasiment de frères et sœurs. Une vraie grande famille, d’autant que le couple d’assistants familiaux a déjà trois enfants. Cette famille de cœur continue d’exister malgré le départ progressif des enfants accueillis. Tous les ans, Patrick et Marie-Odile organise un repas de Noël auquel ils sont tous conviés. Un moment qui ravive les souvenirs heureux et maintient le lien.

    Je veux redonner ce que ma famille d’accueil m’a donné : amour, joie et complicité.

    Ce lien qui unit Jessica à sa famille d’accueil est particulier. Toute petite, elle part déjà en vacances avec eux, parfois seule et côtoie leur famille. En grandissant, ils accompagnent au plus près la jeune fille dans la découverte de son histoire personnelle, à une période où les visites auprès de ses parents sont de plus en plus difficiles. Alors, même à l’arrivée de sa majorité, sa famille d’accueil reste présente. Après avoir trouvé un appartement, ils participent au déménagement de Jessica et contribue à l’organisation de sa fête d’anniversaire. La jeune fille reconnaît qu’il était temps pour elle de partir de la maison et de prendre son envol, mais les contacts sont toujours aussi réguliers. « Avec Marie-Odile, on s’appelle au moins trois fois par jour… avec Patrick c’est fusionnel. Il est toujours là pour m’écouter quand j’en ai besoin. J’ai passé mon code il y a peu de temps et je l’ai eu. Il était fier de moi. Il est toujours là pour m’encourager »

    Un avenir tourné vers les autres

    Jessica travaille aujourd’hui en tant qu’intérimaire dans les écoles maternelles. Elle voue une réelle passion aux enfants et reconnaît qu’il y a quelque chose de particulier entre eux et elle, comme une connexion, même avec les tous petits. « J’aime beaucoup travailler avec les enfants. Je pense que c’est lié à ce que j’ai vécu. Pour moi tout est lié. Je ne saurai pas comment le décrire ».

    Elle poursuit mêmel’objectif de devenir un jour famille d’accueil et apprendre à donner à son tour l'amour, la joie et la complicité qu'elle a reçues. Un projet de vie qui souligne toute l'importance du travail de Patrick, de Marie-Odile et des 624 autres assistants familiaux en Maine-et-Loire. Nul doute qu'ils sauront, encore une fois, être à ses côtés dans cette nouvelle aventure.

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information

    Retour en haut de la page

    Nos sites web

    maine-et-loire.fr