RT @ChGillet49: Bilan très positif pour notre premier événement Place aux #citoyens. 1300 participants dans tous les #territoires du @Maine

Familles : accueillez un mineur non accompagné

  • Protection de l'enfance

Lundi 18 décembre, l’assemblée départementale a voté un nouveau dispositif permettant à des familles volontaires, d’accueillir chez elles des mineurs privés de leur famille.

Publié le mercredi 26 décembre 2018

Temps de lecture :  min.

    Les conflits armés, les pénuries alimentaires, la pauvreté conduisent de nombreux jeunes à quitter leur pays dans l’espoir de trouver des conditions de vie qui leur permettent de préparer un avenir. De plus en plus de jeunes se présentent en France non accompagnés de leurs parents. Ils sont actuellement plus de 470 en Maine-et-Loire, un chiffre qui a considérablement augmenté en quelques années.

    16 jeunes arrivants par semaine en décembre 2018.

    Le Département mobilisé

    Face à cette situation, le Département a mis en œuvre un plan d’actions. Afin d’accueillir et accompagner les jeunes dans de bonnes conditions, le Département propose 500 places
    d’hébergement pour les jeunes mineurs non accompagnés : 400 places à Angers, 50 à Saumur
    et 50 à Cholet. Aujourd’hui 350 places sont disponibles, financées par la collectivité et portées par
    des associations comme l’Abri de la Providence, les Cités du secours catholique, les foyers des
    jeunes travailleurs ou le réseau hôtelier. Depuis 2012, le budget alloué à l’accueil des mineurs non accompagnés n’a cessé de croître. En 2017, il atteignait 5,5 M€, dix fois plus que cinq ans auparavant. 7 M€ ont été consacrés en 2018. Pour faire face à ses obligations, 8 M€ devraient y être consacrés en 2019.

    Un appel à la solidarité des habitants

    En complément des foyers de jeunes travailleurs, associations autorisées et habilitées ou hôtels, et afin de répondre aux besoins des situations de plus en plus singulières de certains adolescents
    vulnérables de fait de leur jeune âge, le Département appelle au développement
    d'un accueil de type plus « familial », qui peut être une réponse aux besoins de certains mineurs.

    Sur le site internet du Département, vous pouvez retrouver toutes les modalités pour vous porter candidat à cet accueil solidaire.

    Devenir accueillant solidaire

    Retour à la liste des actualités