Indemnité kilométrique vélo : l'Anjou précurseur

  • Institution

Depuis 2016, le Département de Maine-et-Loire est la première collectivité à avoir mis en place un dispositif d'indemnité kilométrique vélo.

Publié le lundi 01 octobre 2018

Temps de lecture :  min.

    Le Département de Maine-et-Loire a fait du développement durable l'une de ses priorités d'action.

    Sur un territoire traversé par la Loire à vélo et accueillant de nombreux événements cyclotouristiques (Anjou vélo vintage, Fête du vélo en Anjou) et doté de nombreux itinéraires cyclables, le Département agit notamment auprès de son propre personnel.

    Il a ainsi été la première collectivité à mettre en place, dès 2016, un dispositif d'indemnité kilométrique vélo (IKV), que l'État envisage de généraliser. À ce jour 8% du personnel du Département travaillant sur les sites centraux a recours à cet encouragement à laisser sa voiture au garage, en échange d'une indemnité kilométrique pouvant atteindre jusque 200 euros par an. Outre des formations à l'éco-conduite, il met à disposition de son personnel un parc de vélos et de vélos électriques pour les déplacements professionnels.

    Retour à la liste des actualités