Inventaire du patrimoine entre Loire et Authion

  • Patrimoine

Durant 6 mois, la Conservation départementale du patrimoine passe au peigne fin trois anciennes communes de la Vallée : la Bohalle, la Daguenière et Saint-Mathurin-sur-Loire. Jean-Noël Griffisch, chargé d’étude à l'inventaire du patrimoine, effectue cette mission.

Publié le jeudi 12 avril 2018

Temps de lecture :  min.

    Dans le cadre de sa mission de conservation du patrimoine, le Département de Maine-et-Loire, en partenariat avec Angers-Loire-Métropole et la Région des Pays de la Loire, a lancé en mars dernier une étude pour recenser le patrimoine bâti de ces trois communes. La commune nouvelle de Loire-Authion a rejoint le 1er janvier 2018 l’agglomération angevine. Cette démarche d'inventaire s’inscrit donc dans le cadre de la révision du Plan local intercommunal d’urbanisme (PLUI) de l'agglomération.
    Depuis mars, Jean-Noël Griffisch arpente le terrain et pointe édifice par édifice « tout ce qui est susceptible d’apporter un témoignage historique, culturel voire mémoriel ». Afin de distinguer les éléments les plus anciens, il conduit notamment ses recherches en superposant deux cadastres : l’actuel et celui de 1810, dit « Napoléonien », qui donne un état précis des constructions à cette date. Ce territoire de la vallée est riche d’une longue histoire, occupant des terres gagnées sur la Loire depuis la fin du Moyen Âge. Il a surtout connu au XIXe siècle une prospérité économique que l’on devine encore dans la qualité de l’habitat : notamment la réalisation d’élégantes lucarnes ou de corniches sculptées.
     

    L’inventaire : pas que les vieilles pierres

    Durant cette première phase, Jean-Noël Griffisch renseigne une base de données dans lesquelles sont intégrées des informations liées notamment aux caractéristiques architecturales des édifices recensés. À ce stade, c’est l’œil de l’expert qui permet de distinguer les éléments : « tout ce qui est vieux ne constitue pas forcément un patrimoine ; par contre certaines constructions plus récentes sont à prendre en considération ».
    Dans un deuxième temps, Jean-Noël Griffisch cartographiera l’ensemble des données recueillies et rédigera un diagnostic présentant l’inventaire patrimonial complet des trois communes déléguées.

    Retour à la liste des actualités