Le Maine-et-Loire labellisé centre de préparation pour les JO 2024

Christian Gillet aux côtés de Tony Estanguet, Président du Comité d'Organisation des Jeux Olympiques & Paralympiques, pour signer la labellisation du Maine-et-Loire Terre de jeux 2024.
  • Sports

Le Maine-et-Loire est officiellement reconnu comme centre de préparation olympique pour les Jeux de Paris 2024. Le Département pourra, grâce à cette reconnaissance, accueillir des délégations étrangères sur deux disciplines : l'équitation et le tennis de table.

Temps de lecture :  min.

    Récompensé par l’obtention du label Terre de Jeux 2024, le 13 janvier dernier, le Département du Maine-et-Loire attendait avec impatience l’étape suivante, ce lundi 5 octobre, avec la désignation des Centres de préparation aux Jeux ! Une attente qui vient d’être couronnée par des bonnes nouvelles.

    Equitation et Tennis de table, deux terrains d'entraînement en Anjou

    Cette ultime reconnaissance va donner la capacité au Département d’accueillir des délégations étrangères, dans les infrastructures de son territoire, sur les deux disciplines pour lesquelles il a candidaté : l’équitation et le tennis de table. Le Maine-et-Loire avait opté pour un dossier collectif associant tous les acteurs (Communes, Département, établissements publics de coopération intercommunale, clubs, Etat,…), mettant en lumière le potentiel des équipements existants et la capacité à héberger des sportifs et leurs encadrements techniques. L’idée d’une complémentarité des sites au service d’une seule et même aspiration a toujours été le fil conducteur de cette démarche.

    Concrètement, pour l’équitation, on retrouvera le Parc départemental de l’Isle-Briand, situé sur la commune du Lion d’Angers, et le site IFCE Cadre Noir de Saumur sur deux emplacements : à Terrefort (Saint-Hilaire-Saint-Florent) et à Verrie (du nom de la commune où se situe ce terrain). Pour le tennis de table, c’est la salle La Stella, située sur la commune de La Romagne ainsi que la future salle de Monplaisir, qui seront répertoriées comme structures d’entraînement possibles.

    En janvier dernier, Christian Gillet, président du département, rencontrait Tony Estanguet, Président du Comité d'Organisation des Jeux Olympiques & Paralympiques, pour signer la labellisation du Maine-et-Loire Terre de jeux 2024.

    Aux délégations désormais de se positionner

    Tous les centres de préparation seront référencés dans un catalogue qui sera remis au moment des jeux de Tokyo, aux 206 comités nationaux olympiques et 184 comités nationaux para-olympiques du monde entier. Il leur suffira alors d’opter pour un centre référencé et de venir s’y entraîner, à leur convenance, durant l’olympiade. Rendez-vous dans quelques mois pour savoir quelles délégations opteront pour l’Anjou.

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information