Le Thoureil : des vitraux contemporains signés Tahar Ben Jelloun

Vue intérieure de l'église du Thoureil
Vue intérieure de l'église du Thoureil. Crédit photo : association Le Thoureil, Patrimoines et Paysages
  • PATRIMOINE

Huit vitraux contemporains ornent désormais l'église du Thoureil, édifice classé des bords de Loire. Réalisés par l'artiste Tahar Ben Jelloun, ces œuvres viennent d'être officiellement inaugurées.

Temps de lecture :  min.

    De nouvelles lumières habillent les murs de l'église du Thoureil depuis quelques semaines. Les huit baies de cet édifice du XIIe ont été  remplacées cet automne par des vitraux contemporains et colorés, réalisés par Tahar Ben Jelloun. Le conseil municipal du Thoureil, en partenariat avec le diocèse et la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) ont sollicité l'artiste pour ce projet, inauguré en cette fin d'année 2019.

    Écrivain franco-marocain, prix Goncourt en 1987, Tahar Ben Jelloun s’exprime aussi à travers la peinture depuis 2010. Il a accueilli avec enthousiasme cette demande.

    Tahar Ben Jelloun

    Les vitraux de couleurs, rappelant aussi bien la Loire que la Méditerranée, vont peut-être donner [à l'édifice] une présence plus vive, plus ouverte. Des vitraux, qui vivent grâce à la lumière qui danse, ne peuvent qu’ajouter de l’esprit joyeux à une spiritualité qui rend les gens heureux.

    Sa position sur les bords de Loire et sa structure inhabituelle font de l'église Saint-Génulf Saint-Charles un édifice remarquable du patrimoine ligérien. Construite au XIIe, remaniée puis agrandie aux XVIIIe et XIXe siècles, l'église est en partie classée. Son clocher est inscrit au titre des Monuments historiques depuis 1905, et son abside depuis1914. Jusqu'à présent, ses baies étaient pourvues de losanges en verre blanc, n'offrant aucun caractère particulier à cet édifice pourtant atypique.

    Du dessin à la confection

    Dessinés par Tahar Ben Jelloun, ces vitraux contemporains ont été réalisés par Philippe Brissy, maître verrier de l'atelier Théophile à Saumur. Verres de couleurs soufflés à la canne, fusion de verres, thermoformage... L'artisan a combiné techniques traditionnelles et modernes pour leur donner vie. Pour protéger et pérenniser l'ensemble, des verres feuilletés ont été placés au-devant de chacun des vitraux.

    Ce projet a pu voir le jour grâce au soutien financier de diverses institutions (Ministère de la culture et Drac, Région des Pays de la Loire, Municipalité de Gennes-Val-de-Loire), parmi lesquelles le Département de Maine-et-Loire à hauteur de 10 000€.  Un appel aux dons (mécénat pour les donateurs privés et entreprises) est toujours ouvert avec la Fondation du Patrimoine.

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'informations