Anjou - Département de Maine-et-Loire Anjou - Département de Maine-et-Loire
Nos sites web
Maine-et-Loire.fr Le Département vous accompagne au quotidien
Les @archives_anjou s’agrandissent 🥳🎉 Un après-midi de portes-ouvertes est organisé pour l'occasion samedi 11 décem… https://t.co/ZO9mXm3dk8

L'église de Savennières est-elle la plus ancienne du Maine-et-Loire ?

  • PATRIMOINE

Grâce à une technique nouvelle d’étude des quartz contenus dans les mortiers des murs de la nef, les archéologues vont enfin savoir si l’église de Savennières est bien la plus ancienne bâtie en Maine-et-Loire.

Temps de lecture :  min.

    Plusieurs hypothèses situent sa construction entre le Ve et le XIe siècle : les archéologues du Département mènent l'enquête en ce moment pour remonter le temps et déterminer une date exacte de construction !

    Des travaux de rénovation depuis 2019

    L'église Saint-Pierre-et-Saint-Romain de Savennières, un des premiers édifices français protégés au titre des monuments historiques (depuis 1840), est considérée comme la plus ancienne d’Anjou.

    Depuis 2019, elle fait l’objet d’un grand chantier de restauration conduit par la commune et suivi de près par les archéologues du Département et la DRAC des Pays de la Loire. En 2021, les travaux se poursuivent dans la nef : il s’agit sans doute de la partie la plus ancienne du bâtiment, mais dont on ignore la période exacte de construction, qu’on situe entre le Ve et le XIe siècle.

    Une datation grâce au cristaux de quartz

    Ou plus précisément, grâce à la luminescence optiquement stimulée (de l'anglais Optically Stimulated Luminescence ou OSL).

    C’est grâce à cette technique que les archéologues vont pouvoir déterminer la date exacte de construction du bâtiment. Accompagnés par une spécialiste du laboratoire IRAMAT de Bordeaux, ils vont procéder à des prélèvements, dans le noir absolu, de grains de quartz contenus dans les mortiers de l'édifice. Le quartz sera ensuite analysé pour établir sa dernière date d'exposition à la lumière et le temps écoulé depuis que ces cristaux ont été utilisés pour la confection des terres cuites où ils ont été emprisonnés. C'est ainsi que l'on pourra retrouver la période exacte de construction, au siècle près. La réponse sera connue d'ici 2022.

    Consulter la page du pôle archéologie

    Arnaud Remy archéologue à la Conservation départementale du patrimoine

    La technologie OSL permet de dater la dernière exposition à la lumière ou à une forte chaleur de cristaux comme le quartz. Or le sable, utilisé dans le mortier de construction et les briques, est majoritairement composé de grains de quartz. Nous pouvons donc utiliser cette méthode pour dater la pose du mortier et la cuisson des briques. Mais attention : les prélèvements ne doivent pas être exposés à la lumière !

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information

    Retour en haut de la page

    Nos sites web

    maine-et-loire.fr
    Fermer le menu