#inforoutes49 🚧 Denée : travaux sur le pont du Port qui Tremble. La circulation est fermée sur la RD132. 800 000€ i… https://t.co/2Im9RN62QE

Les collèges de Maine-et-Loire font leur rentrée

© Bertrand Béchard

La rentrée des classes 2021 apporte son lot de nouveautés aux plus de 43 000 collégiens du territoire.

Temps de lecture :  min.

    43455

    collégiens en Maine-et-Loire

    C'est l'heure de la rentrée en Maine-et-Loire !  43 455 élèves ont pris la direction du collège ce jeudi 2 septembre. 22 567 sont cette année inscrit dans un établissement public, et 20 888 dans un collège dépendant de la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique.

    Le Département joue un rôle essentiel dans le quotidien des collégiens : construction et entretien des collèges, restauration scolaire, transport des élèves en situation de handicap, ou encore mise en place d'itinéraires éducatifs à destination des élèves. En savoir plus sur les missions du Département

    Pour les 43 000 collégiens de Maine-et-Loire, la rentrée 2021 ne permettra pas de tourner la page du Covid. Cette nouvelle année scolaire demeure bouleversée par le contexte sanitaire, mais les enjeux liés au cadre de vie, aux conditions d’enseignement et à la modernisation des équipements sont, eux, toujours essentiels.

    À Durtal, un collège flambant neuf

    Au collège des Roches, à Durtal, près de 350 élèves ont découvert un équipement flambant neuf. Depuis janvier 2021, cet établissement fait l'objet de travaux importants, qui ont vu la recontruction de cinq des six bâtiments existants. 13 millions d'euros ont été investis par la collectivité pour cet équipement qui se distingue notamment par ses remarquables façades boisées.

    Plus d'information sur cette opération

    À Chateauneuf-sur-Sarthe, une demi-pension agrandie et rénovée

    À Châteauneuf-sur-Sarthe, le collège Jacques Prévert est lui aussi au centre des attentions. Les 574 collégiens de cet établissement pourront en cettre rentrée profitée d'une demi-pension agrandie et rénovée. Le Département a investi pas moins de 3,2 M€ pour ces travaux. Reportage dans cet établissement en compagnie de la Présidente du Département Florence Dabin.

    Collège de Beaupréau : le point sur le projet

    Conformément à ce qui a été décidé et annoncé, les études démographiques et techniques sont lancées à Beaupréau. L’assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO), qui accompagnera le Département pour ce projet, a été retenu.

    L’étude porte sur un collège pouvant accueillir 350 élèves avec 12 niveaux et classes. Le budget global est estimé à 14 M€ TTC. Cette opération sera réalisée sous la forme d’un marché public global de performance, incluant la conception et la réalisation pour une part et la maintenance et l’exploitation pendant une durée de trois ans après réception d’autre part.

    Ce projet de collège va désormais faire l’objet de réunions de concertations et d’échanges avec l’ensemble des élus du secteur géographique concerné. La Région sera elle aussi associée à cette réflexion globale. L’objectif étant de prendre en compte tous les éléments permettant d’arriver à une décision portée et assumée par ces mêmes élus.

    32 millions d'investissement

    Outre le collège de Durtal, les travaux sur le collège Jacques-Prévert (Les Hauts-d’Anjou) touchent également à leur fin et ont permis d’étendre l’établissement en ouvrant trois classes et en réhabilitant la demi-pension.
    Plusieurs chantiers se poursuivent durant l’année, qu’il s’agisse de l’isolation thermique de Georges-Pompidou (Champtoceaux), de la modernisation du collège Molière (Beaufort) ou du collège Camille-Claudel (Val d’Erdre-Auxence), qui bénéficie déjà d'une nouvelle salle multisports et profitera en 2022 de salles de classe plus spacieuses et d’une certification HQE liée à sa chaufferie par géothermie.
    Le Département anticipe enfin les prochaines années, puisque de multiples projets de réhabilitation, de modernisation et d’extension sont planifiés pour 2022 et 2023 à Angers, Thouarcé et Beaufort.

    Plus d'info sur le programme d'investissement dans les collèges

    À Cholet, une fresque réalisée par les élèves

    Une belle surprise attend les élèves du collège Joachim-du-Bellay (Cholet). Cet été, 14 d'entre eux ont accompagné  l’artiste Alain Guilloteau (AL1) dans la création d’une fresque recouvrant le nouvel ascenseur extérieur. Cette fresque monumentale et colorée a permis aux collégiens de s'intéresser à la manière de représenter graphiqueemnt les thèmes du vivre ensemble et de la laïcité.
    Cette initiative avait été proposée par des habitants de l'Anjou, lors du dispositif "Place aux citoyens".

    29 itinéraires éducatifs

    Depuis plusieurs années, le Département a fait le choix de proposer aux enseignants une offre éducative, des dispositifs originaux permettant aux jeunes de s'immerger dans une thématique de citoyenneté, d'éducation artistique ou de sport. En 2021, ce sont encore 29 itinéraires que les jeunes de Maine-et-Loire pourront suivre. "Quatre nouveautés figurent au programme, précise Régine Brichet, Vice-présidente en charge de la réussite éducative et sportive : l’équilibre alimentaire, les réseaux sociaux comme source d’info et la découverte du Moyen-Âge à travers la musique et la littérature". Plus de 160 classes volontaires vont bénéficier de ce dispositif.

    Découvrir le programme des itinéraires

    Du théâtre contre les violences scolaires

    Pour la première fois, le Département offre à 150 classes de 5e réparties sur le territoire la possibilité de profiter d’un même spectacle, Mouton noir, faisant de la lutte contre toutes les formes de violence, une grande cause départementale. Ce spectacle créé en 2020 par la compagnie Piment langue d’oiseau, traite du harcèlement scolaire. Une initiative qui s’accompagne de séances de médiation avec Anjou Théâtre et d’un kit pédagogique à destination des enseignants.

    Plus d'information sur cette initiative du Département

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information