RT @ChGillet49: Bilan très positif pour notre premier événement Place aux #citoyens. 1300 participants dans tous les #territoires du @Maine

Maine et Sarthe : l'heure du grand nettoyage

  • RIVIÈRES

Le Département profite des écourues sur la Sarthe et la Maine pour nettoyer les rivières. Cet abaissement volontaire du niveau des cours d'eau est l'occasion de mieux repérer et collecter les déchets.

Publié le jeudi 24 octobre 2019

Temps de lecture :  min.

    Déjà plusieurs tonnes de ferraille et mètres cubes de verre, une trentaine de vélos... Ces déchets ont été retirés de la Maine et de la Sarthe en quelques semaines seulement. Le Département, propriétaire et gestionnaire des voies d'eaux, procède chaque année à des écourues. Cet abaissement volontaire des niveaux d'eau permet les travaux d'entretien, de remise en état et d'inspection de la rivière, de ses rives et de ses ouvrages (ponts, écluses...).

    La période d'écourues est également l'occasion pour la collectivité de procéder au nettoyage de ses rives et du lit des rivières. En 2019, la Sarthe et la Maine sont concernées par cette opération, qui dure plusieurs semaines. Cette année, Angers et les zones urbaines traversées par la Sarthe font donc l’objet d’une attention particulière. En plus des déchets habituels, deux carcasses de voitures et deux munitions d'artillerie de la Seconde Guerre mondiale ont été sorties de l'eau.

    Les dernières écourues de la Maine datent de 2015. Plus de 4,6 tonnes de déchets en tous genres  avaient alors été retirés de la rivière (vélos, chariots, pneus, barques, barrières de chantier, panneaux de voirie, bouteilles, bidons métalliques, …).

    La collecte des déchets est assurée conjointement par la régie de quartier de la Ville d’Angers et des chantiers d’insertion missionnés par le Département. Depuis 10 ans, la collectivité associe sa mission d'entretien des rivières à sa politique d'insertion. Elle prévoit en effet du budget et des jours de chantiers pour des bénéficiaires du RSA engagés dans un parcours de retour vers l'emploi. Cinq ateliers et chantiers d'insertion interviennent dans le cadre de cette clause sociale des marchés publics. En 2019, cela a représenté plus de 150 jours. Dont une majeure partie consacrée, aussi, à l'arrachage de la jussie.

    Arrachage de la jussie : on continue

    La collecte des déchets impressionne par le volume des déchets sortis de l'eau. Mais le principal travail concernant l'entretien des rivières de Maine-et-Loire est l'arrachage de la jussie. Cela représente 120 jours de travail en insertion. Véritable menace pour les milieux humides du département, la jussie est une plante qui se démultiplie par bouture. Seul l'arrachage manuel est efficace, une opération contraignante et minutieuse qui doit être renouvelée tous les ans.

    Retour à la liste des actualités