Méthanisation : la plus importante unité 100% agricole de France à Vihiers

  • Bioénergie

44 exploitations fédérées, représentant 100 associés : l'unité de méthanisation de Vihiers est 100% agricole et la plus grande de France. Pour une unité de cette taille, c'est un exemple unique dans le pays.

Publié le vendredi 27 octobre 2017

Temps de lecture :  min.

    Le Président du conseil départemental Christian Gillet et les conseillers sont allés visiter la nouvelle unité de méthanisation de Vihiers, à l'occasion de son inauguration en octobre. En fonctionnement depuis quelques semaines, elle a été créée par des agriculteurs, pour des agriculteurs. Quatre années de travail sous la houlette de la Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire et 8 M€ auront été nécessaires pour que ce projet, en gestation depuis 2011, voit le jour.

    L’unité est exploitée par la société Bioénergie qui, fédère aujourd’hui 44 actionnaires « exploitations agricoles » représentant 100 professionnels.

    90 tonnes de CO2 économisées chaque année

    Le Département favorise également la méthanisation dans ses choix énergétiques pour son patrimoine. Il étudie ainsi un projet de raccordement en 2018 du collège de la Vallée du Lys, à Vihiers (actuellement chauffé au fioul) au réseau chaleur alimenté par Bioénergies. L’objectif : soutenir les producteurs et le réseau local, en l’aidant à atteindre une masse critique, tout en réduisant de 90 tonnes de CO2 par an les émissions de GES de l’établissement.

    Pour la filière agricole comme pour les collectivités, l’essor du biogaz ne représente que des avantages. La diversification de l’activité et du revenu agricoles confortent les exploitations. Pour les collectivités, outre la réduction des émissions de GES, un projet comme celui de Bioénergie se traduit par la création de neuf emplois directs et 2 M€ de retombées dans l’économie locale chaque année.
     

    D'ici 2030, le Département pourrait compter 49 unités de méthanisation ; fournissant 5,5 % des habitations du Maine-et-Loire en électricité et chauffage. C'est ce que projette le schéma de méthanisation commandé en 2015 par le Conseil départemental, avec le soutien de l'Ademe. Réalisé par la Chambre d'agriculture, ce schéma se base sur une mobilisation de 30 % de la ressource méthanisable dans le Maine-et-Loire.

    Le Département de Maine-et-Loire s'engage aux côtés des agriculteurs pour le développement des énergies renouvelables. En savoir plus ici...

    Retour à la liste des actualités