Mineurs non accompagnés : visite ministérielle

  • Protection de l'enfance

Jeudi 2 novembre, Christian Gillet a présenté le dispositif d’accueil des mineurs non accompagnés en Maine-et-Loire à la ministre des solidarités et de la Santé Agnès Buzyn.

Publié le jeudi 02 novembre 2017

Temps de lecture :  min.

    Jeudi 2 novembre, Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé était en Maine-et-Loire, afin de rencontrer les services en charge de la prise en charge et de l'évaluation de la santé des jeunes mineurs non accompagnés. Une visite qui prend place dans un contexte particulier. En effet, le Maine-et-Loire a vu le nombre de mineurs non accompagnés pris en charge augmenter de 550% depuis 2013.
    Face à cette situation, le Département a déployé tout un dispositif qui articule le projet d’accompagnement à l’intégration à une dimension de santé publique caractérisé par l’attribution d’un passeport santé, premier modèle du genre en France.

    Accueil des mineurs isolés : une situation inédite en Maine-et-Loire

    En raison de l’accroissement des flux migratoires, le nombre de mineurs non accompagnés (MNA) pris en charge par le Département de Maine-et-Loire a augmenté de 550 % en cinq ans. Et le phénomène ne cesse de s’accentuer. Au cours de ces trois derniers mois, près de 260 jeunes migrants se sont présentés aux services départementaux. Cet accroissement inédit fragilise dangereusement l'action et les finances du Département. Face à l'urgence de la situation, le Département département ne peut plus faire face seul et lance des mesures d'urgence.

    Passeport santé : le Département innove

    Malgré l’ampleur du phénomène migratoire, le Département de Maine-et-Loire se veut exemplaire dans la prise en charge des mineurs non accompagnés, notamment en matière médicale via le Passeport santé. Ce dispositif innovant répond à l'objectif d'organiser le parcours de santé du jeune et de
    sensibiliser les mineursà l'importance de surveiller leur santé.

    Retour à la liste des actualités