10 conseils pour faire baisser votre facture énergétique

Environnement |

C’est l’automne, le froid s’installe et le chauffage est rallumé. Voici quelques gestes conseillés par l’association Alisée qui peuvent réduire votre facture. Faites le test et relevez le compteur !

Pour de nombreuses familles, l'hiver s'accompagne du tracas des factures de gaz, d'électricité et de fioul. Si le Département de Maine-et-Loire propose des aides, notamment pour aider les familles en difficulté à payer leurs factures, il propose également un accompagnement et un financement des travaux permettant les économies d'énergie.
Mais il est également simple de faire baisser ses factures en adoptant quelques bonnes pratiques. Voici 10 conseils à appliquer, proposés par l'association Alisée (association ligérienne d'information et de sensibilisation à l'énergie et l'environnement).

Vérifiez la température de l’eau chaude

C’est sur votre ballon que cela se passe ! La température doit être réglée entre 55°C et 60°C. Si vous surchauffez, vous consommez plus d’énergie et vous prenez le risque de vous brûler !

Attentions toutefois à ne pas descendre en dessous de 55°C, car les bactéries pourraient se développer.

Contrôlez les températures des postes froids

Hors chauffage et eau chaude, ce sont les postes froids qui consomment le plus. Votre congélateur doit être réglé à -18°C et votre réfrigérateur entre 4 et 6 °C. Évitez d’être en dessous, car, à -20°C, la facture énergétique peut augmenter de 10 % ! Pensez aussi au dégivrage, au moins une fois par an.

Fermez volets et rideaux

Aérez, c’est bien, mais faites-le lorsque les radiateurs sont éteints afin d’éviter une surconsommation d’énergie.
Veillez aussi à installer vos nids douillets, lits ou canapés, loin des parois froides, et à fermer, chaque soir vos volets et rideaux.

La nuit, arrêtez tout !

Installez vos appareils audiovisuels sur une multiprise : box, télévision, lecteur DVD…
Et le soir, coupez tout ! Autre astuce : débranchez vos chargeurs et transformateurs lorsqu’ils ne
servent pas !

Faites un diagnostic de votre logement !

Réfléchissez à comment il fonctionne, comment il est isolé, quelles énergies sont utilisées… L’idée est de faire le point, puis de prioriser les choses à revoir. En échelonnant les travaux, vous rendrez votre logement performant. Les conseillers info énergies sont là pour vous aider à prendre les bonnes décisions : revoir son isolation en fonction de ses attentes, trouver l’énergie de chauffage adaptée à la surface, à la typologie de la maison…

Investissez... pour mieux économiser

Le Département propose un soutien aux particuliers via l'Agence nationale de l'habitat (Anah). Jusque 80% de subventions peuvent être accordées aux propriétaires occupants sous conditions de ressources et jusque 45% aux bailleur d'un logement de plus de 15 ans. Parmi les travaux les plus fréquemment entrepris : le remplacement d'une chaudière ou des menuiseries extérieures, l'isolation des murs, etc.

Vérifiez votre ventilation

« Bien assimiler le cheminement de l’air dans son logement, c’est éviter le bouchage des trappes et le risque que l’humidité se développe car elle ne s’évacue plus », assure Anne-Claire Chiron, de l’association Alisée. Approchez une feuille légère près de la bouche de ventilation pour garantir son efficacité. Si elle ne bouge pas, il faut réparer. N’oubliez pas d’aérer votre habitation : l’air intérieur est plus pollué que l’extérieur. Et cinq minutes par jour suffisent !

Maîtrisez votre thermostat

Le chauffage représente plus de 60 % de la facture globale énergétique. Un degré de moins sur le thermostat, c’est potentiellement 7 % d’économie sur votre facture !
19°C le jour et 16°C la nuit, c’est satisfaisant !

Choisissez bien vos ampoules

Avant toute chose, ne laissez pas la lumière allumée si ce n’est pas nécessaire ; privilégiez les sources naturelles quand cela est possible et adaptez l’éclairage aux pièces : chambre, salle à manger… Les ampoules à led sont parfaites pour la lecture ou un éclairage d’ambiance. Côté ampoules basse consommation, préférez celles à tube en « U » apparents, plus efficaces, et évitez les lampes bon marché qui risquent de ne pas durer.

Optimisez l’utilisation de votre machine à laver

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : un lavage à 30 °C consomme trois fois moins d’énergie qu’à 90 °C. A l’achat, privilégiez un appareil classé A ou A+, moins énergivore, et à la maison, attendez de bien remplir votre machine avant de la faire tourner. Mieux vaut une bien remplie que deux à demi-charge ! Pour le séchage, rien de tel que l’air frais !


Article paru dans le Maine&Loire magazine de novembre 2018

Retour à la liste des actualités

Partager la page