5 conseils pour aborder la rentrée tout en douceur

Éducation |

Après deux mois de vacances, les bonnes vieilles habitudes reprennent souvent leur place à la rentrée. Et si, cette année, on changeait de routine ? Nos conseils aux parents et aux collégiens afin de démarrer l’année du bon pied.

À Pouancé, les élèves se relayent sur la pause du midi pour s’occuper du jardin potager.© Bertrand Béchard

Cet article a été publié dans le magazine Anjou&vous de septembre 2019.

Éteindre les écrans

Classes mobiles, tableau interactif, raccordement au très haut débit… Les établissements ont pris le virage du digital pour permettre aux élèves de maîtriser, aujourd’hui, les outils de demain.
Mais, après l’école, on débranche les écrans ! Ni smartphone, ni tablette, ni télévision : le soir, on déconnecte ! Et cela vaut pour les parents aussi… L’occasion pour toute la tribu d’échanger sur la journée passée, de se retrouver autour d’un jeu de société ou, tout simplement, de se plonger dans un livre, au calme. On peut instaurer une soirée « sans écran » par semaine ou aller jusqu’à se lancer des défis en famille : une semaine déconnectée, cap ou pas cap ?

Chausser ses baskets

Le collège correspond à une période de changements corporels majeurs pour les adolescents.
Pratiquer une activité sportive permet de passer ce cap de la puberté plus sereinement.
Danse, boxe, équitation… Le Département met en place des itinéraires de découverte dans les collèges, en complément des cours d’éducation physique et sportive.
À la maison, dès septembre, on reprend le chemin de l’entraînement ! Pensez à faire un tour aux forums des associations pour découvrir des activités physiques qui sortent de l’ordinaire. Hors club, vous pouvez instaurer des temps dédiés le week-end, en famille ou avec des amis pour partager une discipline ludique à moindre coût : ultimate, tennis de table ou volley peuvent par exemple se pratiquer sur des terrains municipaux.

Soigner son assiette



À l’adolescence, la croissance nécessite une alimentation saine (et souvent en quantité…). Le Département l’a compris, et a signé, au printemps, une charte pour développer encore plus l’approvisionnement de qualité et de proximité dans les restaurants des collèges publics. Les chefs y ont déjà atteint les 45 % de produits locaux, certains même davantage.
À la maison, adoptez quelques réflexes : limiter les aliments transformés, acheter local au maximum, bannir les fruits et légumes hors saison et varier les menus ! Pour faciliter votre quotidien, pensez au congélateur (beaucoup de recettes « maison » peuvent se conserver) et à anticiper les menus de la semaine.

Penser à la planète

Éco-pâturage, ruches, recyclage, potager… Les établissements prennent soin de l’environnement. Depuis 2016, les collégiens sont invités à relever le Challenge développement durable du
Département, l’occasion de porter de nombreuses initiatives « vertes » dans son collège.
Pourquoi ne pas s’en inspirer ? Dans le jardin, on installe nichoirs et mangeoires pour observer
les oiseaux ; sur le balcon, on transforme une palette en potager vertical, et, en appartement,
on tente le lombricomposteur !

Miser sur la citoyenneté

Égalité hommes-femmes, découverte du monde judiciaire... Le Département propose aux
collégiens de s’engager au sein d’itinéraires citoyens et soutient leurs initiatives avec l’opération « 1, 2, 3 projets ! ». La maison est, elle, aussi un lieu privilégié d’échanges et de débats sur des sujets d’actualité ou de citoyenneté. Pour permettre à la parole de se libérer et aux esprits critiques de se forger.

 

En chiffres.

  • 200 000 € alloués par le Département au dispositif Tick-et-dej, aide à la restauration scolaire pour les familles les plus modestes. 4 500 en ont bénéficié l’an dernier.
  • 30 millions d’euros mobilisés pour moderniser les collèges de Maine-et-Loire d’ici 2021.
Retour à la liste des actualités

RESTEZ INFORMÉS

Chaque mois, une sélection d'actualités et de bons plans. Inscrivez-vous à notre lettre d'information ! Consulter le dernier numéro.

Partager la page