À Angers, un concours d'éloquence à l'université

Citoyenneté |

En partenariat avec le Département, plus d’une centaine d’étudiants ont rendez-vous à l’Université de droit d’Angers, du 30 avril au 6 mai, pour le concours « Charles Rousseau ».

 

Réseau francophone de droit international

DR

Près de 150 étudiants francophones du monde entier vont se retrouver à l’Université de droit d’Angers dans le cadre du concours « Charles Rousseau ». Il s’agit d’un procès fictif organisé par le Réseau francophone de droit international qui se déroulera du 30 avril au 6 mai. Devant un jury de professeurs et d’experts jouant le rôle de juges, les étudiants défendront, les intérêts de deux parties. Au total ce sont plus de 200 personnes qui sont conviées à cette manifestation, étudiants, juges internationaux, professeurs… Ces joutes oratoires s’articulent autour d’un sujet inspiré de l’actualité européenne, l’interception d’un bateau de migrants et de réfugiés en pleine mer. L’objectif de cet événement est de permettre aux étudiants de mettre en pratique et d’approfondir leurs connaissances autour de ce cas concret, proche de la réalité.

L’occasion de découvrir l’Anjou

Créé en 1985 ce concours se déroule à travers le monde entier, il est chaque année confiée à une université, cette année c’est la faculté d’Angers qui a été retenue. Ainsi ce concours d’éloquence, ouvert au public, se déroulera dans plusieurs endroits de la ville comme la Cour d’appel avec la demi-finale le 5 mai ou encore au musée Jean Lurçat pour la finale le 6 mai, « Les organisateurs du concours mettent un point d’honneur à faire découvrir et valoriser la ville d’accueil et ses lieux emblématiques » souligne Bérangère Taxil professeure de droit à la faculté d’Angers. 

Retour à la liste des actualités

Partager la page