Les collèges de Maine-et-Loire se refont une beauté

Education |

Nouvelle salle de SVT, hall agrandi ou encore nouvelle toiture... le Département a mobilisé cet été de nombreux moyens pour moderniser les collèges.

Dans les collèges, l'été est une période propice à la réalisation des travaux. © Coralie Pilard

L'été, les collèges fourmillent d'activité. Même si les élèves, leurs professeurs et les personnels prennent des vacances bien méritées, le Département profite de ces locaux un temps inoccupés pour réaliser d'importants travaux. Responsable de l'entretien du bâti des 50 collèges publics du Département, le Département mobilise cette année 12M€ pour améliorer les bâtiments.

Les vacances d’été ont été l’occasion pour le Département de réaliser de nombreuses opérations afin
d’améliorer le fonctionnement des établissements et le confort des occupants. Ainsi, cette année,
ce ne sont pas moins de 65 opérations qui ont été menées, pour un budget de l’ordre de 2,8 M€.

Des travaux parfois directement visibles, à l'instar de la nouvelle salle de SVT du collège Montaigne à Angers, quand d'autres plus discrets n'en sont pas moins essentiels (par exemple la réhabilitation du secteur plonge du collège Rostand à Trélazé). Derrière toutes ces opérations, un objectif : proposer à chaque collégien les meilleures conditions d'étude.

Neuf chantiers d'ampleur réalisés cet été

  • Au collège Montaigne à Angers, une nouvelle salle de SVT a été créée, pour 80 000 euros.

  • Au collège Benjamin-Delessert à Saumur, les élèves découvriront à la rentrée un réfectoire agrandi et un CDI installé dans de nouveaux locaux. Montant des travaux : 200 000 euros.

  • Au Collège Chateaucoin, à Baugé en Anjou, c'est le système de sécurité incendie qui a été refait pour un montant de 75 000 euros.
  • À Trélazé, au collège Jean-Rostand, les travaux réalisés sont moins visibles, mais sont pourtant très utiles : le secteur plonge a été réhabilité pour 250 000 euros.
  • À Saint-Georges-sur-Loire, les sanitaires du collège Jean Racine ont été agrandis et le préau fermé, pour 206 000 euros.
  • Au collège La Venaiserie à Saint Barthélémy d’Anjou, le hall de la demi-pension a été reconfiguré et les agents disposeront d'une salle de repos repensée (montant : 102 000 euros).

  • Au collège Anjou-Bretagne à Saint-Florent-le-Vieil, la ventilation des cuisines a été refaite (174 000 euros).
  • Au collège République à Cholet, c'est une ventilation par extraction qui a été mise en place dans la plonge (80 000 euros).

  • Au collège Lucien-Millet à Doué la Fontaine, la toiture zinc du bâtiment B a été refaite, pour un montant de 100 000 euros.

Au-delà de ces opérations, le Département a identifié un important programme d'extension/restructuration sur sept établissements du territoire. Les premiers coups de pioche sont programmés après la rentrée...

Retour à la liste des actualités

RESTEZ INFORMÉS

Chaque mois, une sélection d'actualités et de bons plans. Inscrivez-vous à notre lettre d'information ! Consulter le dernier numéro.

Partager la page