Les élues du Département à la rencontre des collégiens

Education |

Trois conseillères départementales ont échangé avec des collégiens de Maine-et-Loire sur leur fonction d’élue et plus généralement sur l’égalité homme/femme dans la société.

Marie-Pierre Martin, Régine Brichet et Marie-Jo Hamard ont débattu sur l'égalité homme/femme avec des collégiens du Maine-et-Loire.

« Doit-on travailler plus dur qu’un homme quand on est une femme politique ? » « Les femmes sont-elles sous-estimées au sein du Conseil départemental ? ». Mi-mars, des élèves de 4e et 3e des collèges Porte d’Anjou (Noyant), Jean-Mermoz (Angers) et Philippe-Cousteau (Pouancé) ont accueilli Marie-Pierre Martin, Régine Brichet ou Marie-Jo Hamard, élues et Vice-présidentes du Conseil départemental pour dialoguer autour de la question des femmes en politique. Ces rencontres s’inscrivent dans le nouvel itinéraire éducatif « L’égalité tout un programme » proposé cette année par le Département, qui invite les jeunes à une réflexion autour de la place des filles dans la société, dans la sphère publique et privée, mais également sur l’évolution de celle des garçons. Elles étaient aussi l’occasion pour les collégiens de découvrir les missions d’une élue locale. 

Faire avancer l’égalité homme/femme 

Durant une heure, les élèves ont pu poser leurs questions sur ce sujet qui est «on ne peut plus d’actualité et qui va continuer à l’être » comme le confie Régine Brichet, Conseillère et Secrétaire départementale en charge de l’éducation, la culture et la citoyenneté. Ces échanges ont permis aux jeunes de poser de nombreuses questions : « Pensez-vous que l’on viendra à la parité sans passer par une législation ? » «Pourquoi y-a-t-il moins de femmes que d’hommes engagées en politique

Un sujet qui est on ne peut plus d'actualité et qui va continuer à l'être.

Régine Brichet - Conseillère et Secrétaire départementale - Mars 2018

Dans le self du collège Philippe-Cousteau, aménagé en salle de conférence pour l’occasion, le débat fait réagir, les élèves discutent entre eux de la question, ils interagissent, interpellent. « Ces temps de débat sont très important pour eux, on sème des graines aujourd’hui pour essayer de faire avancer les choses plus tard », indique une professeure de français du collège Jean-Mermoz. Les réactions d’étonnement se font entendre dans la salle quand les élèves apprennent que les femmes n’ont toujours les mêmes droits que les hommes, les mêmes salaires ou qu’elles sont très peu représentées. « Lors du précédent mandat, sur 41 membres du conseil départemental il y avait seulement 3 femmes », raconte Marie-Jo Hamard Conseillère départementale et Vice-présidente déléguée à l’environnement et au cadre de vie, aujourd’hui la loi oblige à ce qu’il y ait autant de femmes que d’hommes. 

150 élèves concernés

150 élèves, issus de 6 classes, participent à cet itinéraire initié pour la première fois depuis septembre en Maine-et-Loire. Le Département invite ainsi les jeunes à reconsidérer les stéréotypes transmis de génération en génération pour entrer dans une société où les regards et les pratiques auront évolués. Auparavant, les élèves ont travaillé sur le sujet à travers de multiples interventions et ateliers, un ciné-débat autour du film « Billy Elliott », ou encore des rencontres avec des professionnels exerçant des métiers atypiques au regard des stéréotypes de genre : un homme sage-femme, une militaire, un assistant maternel… L’itinéraire se terminera courant mai, juin avec une représentation de théâtre/forum sur l’égalité des sexes. 

Retour à la liste des actualités

Partager la page