Un tableau restauré dans la chapelle de Montplacé

patrimoine |

Aux portes du Baugeois, Jarzé-Village peut s’enorgueillir de posséder une chapelle remarquable pour son décor sculpté et notamment son magnifique retable du XVIIe. Au-dessus de l’autel, un tableau vient de bénéficier d’une restauration complète : le résultat est remarquable.

DR.

À quelques centaines de mètres de Jarzé-village, la chapelle de Montplacé du XVIIe siècle a été restaurée depuis quelques dizaines d’années par la volonté d’une association de bénévoles. Propriété privée classée au titre des Monuments historiques en 1950, cette chapelle était en effet à l’abandon, le temps avait fait son œuvre…

Les chantiers de restauration se sont succédés entre 1986 et 1992, y compris celui visant à sauver un très beau tableau de la 2e moitié du XVIIe, une déposition de la croix signée Ernou, un peintre de l’école française, connu en Anjou. Au centre du retable, le tableau d’1,74m sur 1,83 m a bénéficié d’une première restauration il y a une trentaine d’années. Cependant, après quelques temps, des champignons sont apparus, favorisés par une technique inappropriée de restauration.

Observant l’évolution préoccupante du problème, la Conservation départementale du patrimoine a entrepris de nouvelles études pour comprendre et éradiquer ce problème. Plusieurs interventions ont été nécessaires, notamment pour ôter les colles de rentoilage qui formaient un milieu favorable aux champignons et trouver le produit fongique adapté. La maîtrise du climat de la chapelle étant impossible, un châssis sur ressort a été réalisé de façon à ce que les tensions exercées sur la toile évolues en fonction de l’humidité des lieux. Les travaux ont été réalisés par Patrick Buti, spécialiste de ce type d’intervention.

Heureusement, la dynamique locale impulsée notamment par l’association a permis de réunir des fonds pour entreprendre la démarche, soit 10 000 €. La DRAC a financé à hauteur de 40%. 

Dans le cadre de son dispositif d’aide à la restauration des objets protégés au titre des Monuments historiques et de sa mission de conservation du patrimoine, le Département a financé à hauteur de 25%.

À quel moment sera-t-il possible d'admirer le résultat ? 

Dès cet été, ce travail de restauration pourra être apprécié :

  • les lundis (ouverture de la chapelle pour une messe à 12h15)
  • tous les après-midi de juillet et août
  • lors des concerts de musique de chambre organisés de juin à septembre

Partager la page