Résonances Saint-Martin : 10 bonnes raisons d'y aller

  • Culture

Pour son 10e anniversaire, la saison artistique de la collégiale Saint-Martin, à Angers, promet, une nouvelle fois, de très beaux moments d’émotion, entre musique, danse et voix d’exception.

Publié le dimanche 17 février 2019

Temps de lecture :  min.

    1. Se laisser envoûter par le lieu

    Entrer dans la collégiale Saint-Martin, c’est plonger dans 20 siècles d’histoire.

    Restauré par le Département, ce monument devenu lieu de visite et d’exposition bénéficie d’une acoustique exceptionnelle : un écrin où architecture et musique se répondent à merveille.

    Consulter notre diaporama de la Collégiale

    2. Faire des découvertes

    Chaque spectacle est l’occasion de croiser et d’explorer de nouveaux univers. En témoigne la soirée
    d’ouverture du 7 mars : une « Noche latina » proposée par la violoniste Elissa Cassiny & son Duplexity Project autour des musiques classiques et populaires latines.

    3. Revisiter ses classiques

    À commencer par Mozart. Le 4 avril, l’Ensemble Cristofori et l’organiste Vincent Grappy invitent le public
    à plonger dans l’univers des sonates et des concertos en célébrant les « Noces de Figaro ».

    4. Explorer des univers artistiques différents

    À l’image de la soirée du 28 mars avec la compagnie Organic Orchestra qui mélange les sons du beat-boxer EZRA à des images mixées en direct. Ou de celle du 23 mai imaginée par l’ensemble a cappella Jacques Moderne et la Maîtrise des Pays de la Loire en hommage au fleuve royal.

    5. Assister à des spectacles d’exception

    Comment ne pas se laisser éblouir par les costumes et les décors d’Angers Nantes Opéra, qui présente, les 29 et 30 avril, le chef d’œuvre baroque « San Giovanni Battista » d’Alessandro Stradella ?

    6. Rencontrer les talents angevins

    Jeune claveciniste angevin virtuose nominé aux Victoires de la musique classique en 2017, Justin Taylor et son Consort font partager le 10 mai leur coup de cœur pour les sonates inédites du compositeur
    Jean-François Dandrieu. Un disque est en préparation.

    7. Etre aux premières loges

    Les Résonances cultivent la proximité avec le public : spectacles de petite jauge, leçons de musique, rencontres privilégiées avant ou après les représentations…

    8. Faire quelques pas de danse

    Depuis deux ans, les chorégraphes ont rejoint la programmation. Pas moins de trois spectacles
    sont au programme cette année : le 14 mai avec la compagnie Yvann Alexandre, le 28 mai avec la compagnie La Parenthèse de Christophe Garcia, et le 6 juin avec Ambra Senatore et le Rec.

    9. Voir de nouvelles créations

    La collégiale Saint-Martin inspire : sur les neuf spectacles au programme cette année, cinq sont créés ou réécrits spécialement pour Les Résonances.

    10. Profiter de tarifs privilégiés

    Avec une moyenne de 15 euros par spectacle, difficile de résister. Bon plan, le Pass Résonances donne accès à des tarifs réduits pour l’achat simultané de quatre soirées.

    Les Résonances Saint-Martin
    Du 7 mars au 6 juin
    Collégiale Saint-Martin, Angers
    02 41 81 16 00

    Article publié dans le Maine&Loire magazine de janvier 2019

    Retour à la liste des actualités