Réunion du conseil départemental du 12 octobre 2020

  • Institution

Lundi 12 octobre, les conseillers départementaux se réuniront à Angers. La réunion sera diffusée en direct sur la chaîne youtube du Département.

Temps de lecture :  min.

    Lundi 12 octobre à partir de 9h, les 42 conseillers départementaux de Maine-et-Loire se retrouveront à l'Hôtel du Département, à Angers, pour une nouvelle réunion.

    Plusieurs points importants figurent à l'ordre du jour :

    • Budget du Département : décision modificative n°2
      Le contexte sanitaire influe sur le budget du Département. Différentes dépenses nouvelles seront mises au vote, notamment dans le champ de l'action sociale et du revenu de solidarité active.
    • Prime "COVID"
      Le Département a le souhait de faire verser une prime exceptionnelle aux professionnels des services d'aide à domicile ainsi qu'à ceux du foyer de l'enfance village Saint-Exupéry, particulièrement mobilisés pendant la période du confinement.
    • COVID : aide exceptionnelle aux centres équestres
    • COVID : mise en place d'une aide à la filière horticole
      Soucieux de poursuivre le verdissement de l’Anjou et de soutenir la filière horticole, le Département lance le dispositif "enracinons notre territoire"
    • Versement d'une aide exceptionnelle au Département des Alpes Maritimes touché par des inondations
      A la suite de la tempête Alex qui a durement touché le Département des Alpes-Maritimes la semaine dernière, le Département de Maine-et-Loire souhaite attribuer une aide d’urgence de 100 000 €.
    • Communication des observations de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de la protection de l'enfance

    Comment assister aux échanges ?

    Traditionnellement, les séances du conseil sont publiques. Elles sont également rediffusées sur la chaîne youtube du Département. Afin de respecter les consignes sanitaires, l'accès à la salle des délibérations sera fortement limité. Nous vous recommandons aussi de privilégier la consultation de la séance en direct en ligne.

    Les principales décisions

    Versement d'une prime exceptionnelle aux services d'aide à domicile

    Pour reconnaître pleinement la mobilisation, auprès des personnes âgées ou en situation de handicap, des professionnels des services d’aide à domicile durant la crise sanitaire, le Département a voté, lors de sa séance du 12 octobre, le principe d’une prime exceptionnelle. Cette prime s’élèvera à 1 000€ pour les personnels étant intervenu auprès des personnes âgées ou des personnes en situation de handicap pendant la période du confinement. Cette prime, cofinancée à 50% par l’Etat et à 50% par le Département, sera versée avant le 31 décembre 2020. 1 million d’euros seront mobilisés sur cette opération.
    Le Département a également voté le versement d’une prime exceptionnelle à destination de ses salariés du centre départemental de l’enfance, fortement mobilisés pendant la période de confinement.

    Solidarité avec le Département des Alpes-Maritimes

    A la suite de la tempête Alex qui a durement touché le Département des Alpes-Maritimes la semaine dernière, le Département de Maine-et-Loire va attribuer une aide d’urgence de 100 000 €.
    Le Département témoigne ainsi sa solidarité et son soutien aux habitants des Alpes-Maritimes.
     

    Aide exceptionnelle aux centre équestres

    La filière équestre représente une économie importante sur le territoire du Maine-et-Loire, avec 146 structures équestres, associatives ou profestionnelles. Ces structures sont fortement impactées par les conséquences de la crise sanitaire actuelle, en premier lieu la filière d'enseignement. En lien avec le comité départemental d’équitation aux centres équestres, le Département de Maine-et-Loire a décidé de créer un dispositif de soutien exceptionnel à ces centres et a inscrit pour ce faire une aide exceptionnelle de 45 000€.

    Décisions modificatives du budget

    Le Département a largement adapté son budget ces derniers mois, pour aténuer les conséquences économiques et sociales de la crise actuelle. Parmi les dépenses exceptionnelles, 2,1 M€ ont été mobilisés pour soutenir le tissu économique, 800 000 € pour le soutien en matière social, et 700 000€ pour des subventions exceptionnelles. Plus globalement, au cours de la séance du 12 octobre, les élus ont acté une augmentation de plusieurs postes de dépenses, parmi lesquelles les dépenses de solidarité, qui progressent de 6,3 M€. Parmi celles-ci, les dépenses au titre du revenu de solidarité active progressent de 5 M€.

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information