RT @ChGillet49: Bilan très positif pour notre premier événement Place aux #citoyens. 1300 participants dans tous les #territoires du @Maine

Séniors : 200 activités pour prévenir la perte d'autonomie

Le badminton intergénérationnel fait partie des activités de prévention de la perte d'autonomie financées par le Département. © Bertrand Béchard
  • Bien vieillir

Vous avez + de 60 ans ? Des ateliers spécialement conçus pour les retraités et les seniors vous attendent dans tout le Maine-et-Loire. Activité physique, travail de la mémoire, nutrition, initiation à l'informatique, culture... Consultez le programme !

Publié le vendredi 20 septembre 2019

Temps de lecture :  min.

    Qu'on se le dise : en Anjou, il n'y a pas d'âge pour découvrir des activités, faire de nouvelles rencontres, se remettre au sport, découvrir l'informatique et prendre soin de soi !

    C'est dans cette optique que le Département de Maine-et-Loire a sélectionné près de 200 actions, à destination des retraités et des séniors.

    Après 65 ans, des troubles de l'équilibre, du sommeil ou de la nutrition peuvent parfois apparaître. Pas de panique, des ateliers sont proposés pour vous donner de nouvelles idées de recettes, vous conseiller sur les exercices à effectuer pour éviter les chutes, ou encore pour vous aider à dormir comme un loir !

    Au-delà des thématiques de santé, c'est aussi les questions de transports qui sont abordées (de nombreuses actions sont proposées autour de la sécurité routière), de lien social (par le biais de sorties organisées ou d'ateliers artistiques) ou même du numérique (il n'est jamais trop tard pour retrouver ses petits enfants sur facebook !).

    Pour donner vie à ce programme d'action, le Département lancé un appel à initiatives auprès des associations, centres sociaux et tous ceux qui souhaitaient proposer leurs actions. Les ateliers sélectionnés bénéficient d'un financement.

    Consulter le programme d'activités

    3 questions à Marie-Pierre Martin

    vice-présidente du Département, en charge des solidarités

    Dans quel contexte s’inscrit la prévention de la perte d’autonomie ?

    Marie-Pierre Martin : « En 2050, un Français sur trois aura plus de 60 ans. Nous vivons aujourd’hui plus longtemps : c’est une chance, mais aussi un enjeu essentiel pour l’avenir de notre société. En Maine-et-Loire, 185 000 habitants ont plus de 60 ans et 95 % des 75 à 80 ans résident à leur domicile. De plus en plus de personnes auront donc besoin d’être accompagnées, de manière ponctuelle ou permanente, dans les actes de la vie courante. Bien vieillir nécessite de pouvoir prévenir au mieux cette perte d’autonomie. »

    Quel est le rôle joué par le Département ?

    M.-P. M. : « Chef de file des solidarités, le Département soutient les personnes âgées et leurs proches au quotidien, notamment au travers du financement de l’Allocation personnalisée d’autonomie. Il tient également un rôle central dans la réflexion et les actions conduites pour une meilleure prise en compte des besoins des seniors, comme le prévoit la loi d’Adaptation de la société au vieillissement, votée fin 2015. Le Département copréside ainsi, avec l’Agence régionale de santé, la Conférence des financeurs. Cette nouvelle instance réunit tous les acteurs impliqués dans la prévention de la perte d’autonomie (Carsat, MSA, RSI, Caisses de retraites supplémentaires, CPAM…). Sa mission est de coordonner le financement d’actions autour d’une stratégie commune. Plus d’un million d’euros est mobilisé. »

    Quelles actions sont menées en Maine-et-Loire ?

    M.-P. M. : « Notre programme comporte plusieurs axes, notamment le soutien aux aidants, le renforcement de la technicothèque et le développement de nouvelles actions collectives. Début 2017, un diagnostic a ainsi été dressé sur les neuf intercommunalités de Maine-et-Loire pour recenser les projets et les dynamiques existants, et définir les besoins et les spécificités de chaque territoire. Ce travail a débouché sur un appel à initiatives auprès des associations et des structures de terrain. Celui-ci permet de développer des actions collectives pertinentes et innovantes sur des thématiques variées, comme la nutrition, la mémoire, la citoyenneté, l’habitat… »

    Retour à la liste des actualités