Seniors : on garde la forme malgré le confinement

  • #JERESTECHEZMOI

Les associations et les professionnels soutenus par le Département se mobilisent pour maintenir le lien avec les seniors et les faire bouger au quotidien... tout en devant rester à la maison.

Temps de lecture :  min.

    Conserver un minimum d’activité physique durant cette longue période de confinement, c’est essentiel, à tout âge, pour le corps et l’esprit. Mais cela peut-être parfois compliqué pour nos aînés souvent isolés.

    Des séances de gym adaptée en ligne

    Séance de gym douce collective, randonnée en groupe, sortie à vélo… Avec le confinement, tout est annulé. Pour compenser, les associations et les professionnels qui animent habituellement ces activités un peu partout dans le Maine-et-Loire, se sont adaptés. Bon nombre proposent des conseils et des séances en ligne. C’est le cas pour l’association Siel-Bleu accompagnée tout au long de l’année par le Département dans le cadre des appels à projets de la Conférence des financeurs.

    Son responsable départemental, Clément Gaboriaud, témoigne dans cette vidéo.

    Retrouvez tous les conseils et séances adaptées en ligne sur la page dédiée de l'association https://www.sielbleu.org/bouger-en-confinement . Vous y verrez des fiches pratiques à consulter en ligne ou à imprimer, ainsi qu'un ensemble de vidéos.

    Les équipes ont également mis en ligne une série de vidéos d'exercices à faire chez soi, avec des accessoires de la maison comme une chaise, un balai, une bouteille, un gobelet... Sur cette playlist : https://www.youtube.com/playlist?list=PLg6H2Of6U92EiZf34vfE9KS__lXyVkEEt

    Lutter contre la solitude au quotidien

    Sarah Ouvrard est agent de développement pour la structure Profession Sport&Loisirs dans le secteur des Mauges. Dans l'interview ci-dessous, elle explique comment elle continue à proposer toutes les semaines à une centaine de personnes, une activité de gym grâce à la vidéo.

    Sarah Ouvrard ne se contente pas de mettre en ligne ses tutos de gym. Une fois par semaine, elle contacte les personnes au téléphone pour discuter, prendre des nouvelles de leur santé. « C’est une veille sanitaire que nous avons mise en place avec le Centre social Val’Mauges. Conserver ce lien avec ces personnes souvent isolées en milieu rural, c’est capital et souvent plus important que l’activité de gym », insiste Sarah Ouvrard qui dit avoir observé parfois de la détresse psychologique chez certaines personnes.

    Sarah Ouvrard, animatrice au sein de l'association Profession Sport&Loisirs

    Pour les personnes qui n’ont pas accès à Internet, une chaine de solidarité s’est mise en place pour fournir les exercices sur des fiches en papier

    Le Département soutient les actions à distance

    Durant cette période de confinement, et pour s'adapter aux mesures sanitaires qui s'imposeront aux personnes fragiles comme les seniors au-delà du 11 mai, le Département et ses partenaires de la Conférence des financeurs se sont engagés à accompagner financièrement les associations et les structures qui développent des actions à distance (mail, appels téléphoniques, plateforme d’échanges…) pour pallier la suspension de leurs actions collectives habituelles sur le territoire.

    70 activités pour seniors maintenues durant le confinement

    En temps normal, plus de 200 actions sont organisées dans l'année à destination des seniors, dans l'ensemble du Maine-et-Loire, dans le cadre de la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie des seniors.

    70 d'entre elles ont pu être maintenues, via des moyens adaptés aux mesures sanitaires et au contexte de confinement. Pour découvrir de nouvelles activités, prendre soin de soi, maintenir le lien, le Département et ses partenaires ont souhaité maintenir ces propositions. Sports à distance comme évoqué plus haut, mais aussi ateliers cuisines, appels téléphoniques ou visio, l'objectif reste le même : lutter contre la perte d'autonomie.

    Rendez-vous sur notre page dédiée pour trouver une activité accessible durant le confinement.

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information