🏇14 collégiens de #Segré ont pu remettre le pied à l'étrier. L'itinéraire pédagogique https://t.co/MqSVjRKNa0

En Anjou, comment s'occuper pendant le confinement ?

  • #jerestechezmoi

Découvrez nos idées exclusives à destination des habitants de l'Anjou, sélectionnées voire réalisées par des professionnels de l'Anjou !

Temps de lecture :  min.

    Surfer sur les meilleures ressources

    Si le confinement a un avantage, c'est qu'il donne un peu plus de temps pour lire, regarder des films, surfer, écouter de la musique, ou se cultiver. Mais face à un choix si vaste, comment choisir ? Voici quelques pistes, déjà adoptées et recommandées par plusieurs familles d'utilisateurs confinés.

    Service du Département, le Bibliopôle a mobilisé ses bibliothécaires experts afin de recenser la crème de la crème des ressources disponibles en ligne, selon leur intérêt éducatif et leur qualité. Découvrez leur sélection.

    Si vous êtes abonné d'une bibliothèque, il vous propose également de bénéficier gratuitement d'un bouquet de services numériques , mis à votre disposition le Département. À vous films, presse et musique en illimité !

    Découvrir la culture et l'histoire de l'Anjou

    C'était comment le Moyen-Âge en Anjou ? Savez-vous comment s'est passée la période de la Grande guerre sur notre territoire ? Le Département vous propose de nombreuses ressources gratuites et ludiques pour en savoir plus sur l'histoire de l'Anjou.

    Le Château du Plessis-Macé vous propose tout d'abord des vidéos théatralisées et interactives. L'occasion de s'instruire sur la culture de l'Anjou au temps du Moyen-Âge tout en s'amusant.

    Du côté des Archives départementales, de nombreux contenus ont également été mis en ligne autour des période de Guerre, notamment le film "Témoins de la nuit", qui revient sur le parcours de huit anciens déportés.

    Séniors : rester en forme et maintenir le lien social

    Vous êtes retraité ou sénior ? Nous avons pensé spécifiquement à vous. Découvrez des cours de gym adaptée spécialement conçus pour vous à effectuer depuis votre domicile.

    Pour maintenir le lien social, pas moins de 70 activités à distance vous sont également proposées. Des actions soutenues par le Département dans le cadre de la conférence des financeurs.

    Racontez-nous votre confinement

    Au coeur de cette période particulière et marquante, les Archives départementales proposent de collecter, sous la forme de fichiers PDF ou JPEG mais aussi de vidéos, de récits, de photographies, de
    dessins ou de témoignages, le ressenti et la vision de nos concitoyens, petits et grands, contraints à rester chez eux pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.
    Chacune et chacun des contributeurs pourra alimenter le fonds d’archives qu’il constitue, ou bien en faire don à l’issue du confinement.
    Ces documents, sources d’histoire vivante et donc sources précieuses, peuvent être envoyés par courriel aux Archives ou par courrier aux Archives départementales de Maine-et-Loire - 106 rue de Frémur à Angers.

    Faire des activités en famille

    Vous êtes parent d'un ou plusieurs enfants en Anjou ? Avant toute chose, nous vous recommandons de consulter les conseils de nos professionnels pour vous aider à organiser vos journées avec vos petits.

    Si par ailleurs vous pensez avoir épuisé l'éventail des activités à faire avec eux, essayez ces quelques propositions :

    1. Écouter des contes. Chaque jour, le Château du Plesis-Macé met en ligne un conte audio. Idéal pour un temps calme ou avant de dormir !
    2. Consulter une appli ou un site éducatif. En ligne, les enfants peuvent s'amuser tout en découvrant les langues, la science ou le dessin. Découvrez la sélection de bons plans réalisée par les bibliothécaires du Bibliopôle. Chacune des 66 ressources identifiées comporte une information sur l'âge à partir duquel elle est accessible à votre enfant.
    3. Faire l'expérience du savon chasseur de virus. Découvrez une expérience originale à reproduire avec vos enfants, pour leur expliquer l'importance du lavage de main.
    4. Faire des puzzles en ligne. C'est l'idée géniale proposée par les Archives de Maine-et-Loire : des puzzles de 6 à 30 pièces à faire directement en ligne, à partir d'images historiques.
    5. Laisser parler votre créativité. Créer un blason, un sceau ou une enluminure, ou bien encore faire des activités sur l'école au siècle dernier ou l'enfance en Anjou, les Archives départementales ont mis en ligne de nombreuses idées d'activités pour aider les enfants à d'évader.

    Vos premiers massages bébé

    Vos premiers massages bébé

    Et si vous profitiez du confinement pour faire découvrir les massages bébé à votre enfant ? Découvez nos conseils pour un moment détente et bien-être avec votre tout-petit.

    Jardiner, bricoler, faire du rangement

    Nous sommes nombreux, en ces temps de confinement, à en profiter pour nous occuper de nos habitations. Bricolage pour les uns, jardinage pour les autres, vous tenez enfin l'occasion de vous occuper de ces quelques tâches que vous aviez l'habitude de remettre à plus tard.

    Avis aux jardiniers : banissez résolument le brûlage des végétaux, qui a entraîné ces dernières semaines différentes alertes à la pollution de l'air dans le Grand ouest. Une autre vie est possible pour vos déchets !

    Et pour ceux qui ne sont pas très manuels, pourquoi ne pas en profiter pour faire du rangement, notamment dans vos vieux papiers ? Les archivistes du Département vous éclairent sur le temps de conservation obligatoire de vos factures et documents administratifs.

    Écouter les podcasts de nos collégiens

    "Migrations". C'est le nom de la petite série radio réalisée par les collégiens de Jean-Blouin (Saint-Germain-sur-Moine), avec la radio Sun. Diffusée durant les vacances de Pâques chaque mardi, mercredi et jeudi à 17h45, ces chroniques sont aussi disponibles en ligne sur le site de la radio. Les enregistrements avaient été captés dans les studios de la radio début mars dans les studios de Cholet.

    Ces travaux radiophoniques ont été réalisés dans le cadre des "Ondes collégiennes", un parcours d'éducation aux médias proposé par le Département de Maine-et-Loire. Sun radio accueille les élèves de Maine-et-Loire participant à ce dispositif depuis plusieurs années.

    Et vous, comment occupez-vous votre confinement ?

    Partagez-nous vos bonnes idées, grâce à l'espace commentaires ouvert en bas de cette page !

    Vos commentaires :

    • NICOLAS samedi 02 mai 2020 - 12:28
      Je me dis que la nature est belle, pas un bruit de voitures, seul le doux chant des oiseaux guide mes pas dans ce jardin, mon jardin que j'aime tant.Ce jardin que je façonne tous les ans, il est comme un tableau vierge, dont les fleurs font partie de ma palette. Je l'aime structuré et sauvage, il n'est pas rare dans mon jardin de côtoyer un framboisier et un rosier. Un matin que j'avais encore envie d'y être la première, j'y ai surpris un chevreuil. Le confinement, nous a permit de redevenir des enfants à 51 ans pour mon mari et 46 ans pour moi, nous avons fait une partie de billes.On s'est même disputés comme des ados avec notre ado. "non, cette bille est à moi, disait le père". Interdiction de regarder en boucle les informations il y a généralement que des horreurs.On se dit qu'on observant la vie des gens de la ville, on a vraiment de la chance d'être dans cette maison qui n'a pas de voisins et qui se trouve à deux pas de la Loire. je pense que plus ne sera pareil, que les gens partiront des grandes ville, qu'on arrêtera la surconsommation.Moi, je suis tellement plus heureuse dans mon jardin J'y ai même accueillie une trentaine de rosiers dont 6 de sacrés gaillards de 4 Mètres si tout se passe bien, pour y créer une pergola.
      Je n'ai pas toujours habité dans cette nature luxuriante petite nous habitions dans une cité HLM, mon papa était un harki, il s'est battu pour que ces filles n'y restent pas, Bravo papa , tu t'es battu comme un lion pour avoir ta petite maison avec un merveilleux jardin, aujourd'hui tu n'est plus là, tu nous a quittait l'été dernier, mais tu nous donné l' amour de la nature.Alors, le confinement, je le vis très bien car je suis au milieu de ce grand jardin parsemé de roses.
    • Simon dimanche 19 avril 2020 - 23:12
      J’ai 54 ans. J’en profite pour relire la série Harry Potter que j’avais découverte avec mes enfants et surtout je me suis mise au jeu Harry Potter sur PC. Je comprends mieux maintenant pourquoi ils n’arrivaient pas à le lâcher, on s’y laisse prendre facilement. Bref, une vie de mordue confinée.
    • Jacqueline jeudi 16 avril 2020 - 23:17
      Je suis a la retraite depuis 3 ans et donc j ai toujours eu des choses à faire. Il faut toujours avoir des objectifs et puis aussi prendre le temps de regarder le ciel et laisser son imagination divaguee... ne rien faire.. c est bien aussi.
      J aime cuisiner, lire,, regarder de bon films même ancien, faire des mots croisés, jouer sur ma tablette, écouter les oiseaux, faire des photos..... une journée passe très vite. Prenez soin de vous et soyez patient, la vie est belle.
    • Djazia jeudi 16 avril 2020 - 22:52
      Je cuisine ,fais mon ménage ,et jeux de mots sur ma tablette ,et surf sur le net !

    Poster votre commentaire

    ×

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

    Le champ nom doit être rempli !

    Enter valid name

    Votre adresse mail ne sera pas affichée sur le site

    Le champ email doit être rempli !

    Cette adresse email n'est pas valide !

    Le champ commentaire doit être rempli !

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information