RT @ChGillet49: Bilan très positif pour notre premier événement Place aux #citoyens. 1300 participants dans tous les #territoires du @Maine

Thouarcé. Trois statues font peau neuve

  • Patrimoine

En l’église Saint Pierre de Thouarcé commune déléguée de Bellevigne-en-Layon, le Département a subventionné la restauration de trois statues du XVIIe siècle. Installées en hauteur, ces œuvres sont désormais beaucoup mieux mises en valeur.

Publié le jeudi 25 janvier 2018

Temps de lecture :  min.

    Lorsque l’on pose les yeux sur le chœur de l’église de Thouarcé (Bellevigne-en-Layon), difficile de ne pas admirer les trois statues en terre cuite de saint Sébastien, saint Pierre et saint Paul, classées « Monuments historiques ». 

    À l’origine, ces statues avaient été conçues pour être présentées dans un retable, à une certaine hauteur, justifiant l’orientation de la tête et des yeux. Depuis des années, les œuvres étaient placées sur une petite plaque de pierre posée à même le sol. Ces mauvaises conditions ne garantissaient pas une bonne protection contre l’humidité remontant du sol, ni contre les dommages causés par les nombreuses personnes pouvant les toucher. Les bases des œuvres étaient alors devenues extrêmement fragiles, pouvant à terme menacer la stabilité de l’ensemble.

    Des œuvres d’art fragiles

    Attentif à la conservation du patrimoine de Maine-et-Loire, le Département a proposé à la commune des pistes de restauration et de conservation, pour mieux mettre en valeur ces œuvres et assurer leur pérennité.

    Trop fragiles pour être déplacées, le restaurateur, Christian Sallé, a donc dû renforcer les assemblages des ouvrages et ainsi redonner de l’éclat à ces œuvres grandeur nature. Elles trônent dorénavant sur trois socles en plâtre réalisés dans un style proche du leur. L’installation de part et d’autre de l’autel a demandé d’infinies précautions mais l’avenir de ces terres cuites est à présent assuré. 

    Cette opération de restauration d’un montant de 13 800 euros s’est récemment achevée, cofinancée par la Commune de Bellevigne-en-Layon, l’État (50%), et le Département (25%). 

    En 2017, le Département de Maine-et-Loire a ainsi subventionné 13 opérations de restauration d’objets protégés au titre des monuments historiques pour un montant total de 25 000 euros.

    Retour à la liste des actualités