Nos sites web
Maine-et-Loire.fr Le Département vous accompagne au quotidien
Répondre à@Maine_et_Loire
↪️ Pour soutenir la création et le développement de #tierslieux dans le #MaineEtLoire, le Département accompagne le… https://t.co/hRRmojDArH

Une aide pour les établissements et professionnels de la solidarité

© Mathieu Génon
  • Solidarité

Face à l'augmentation du coût de l’énergie qui impactent leur activité, le Département soutient les établissements et les professionnels accueillant des personnes âgées, des personnes en situation de handicap et des enfants confiés.

Temps de lecture :  min.

    Face à la montée du coût de l’énergie, le Département prend des mesures exceptionnelles. Pour accompagner les seniors, les personnes en situation de handicap ou les enfants à protéger en établissement ou en famille d’accueil, la collectivité va verser 150 par personne pour compenser la montée des charges, soit 2,5 M€ d'aides au total. Elle améliorera en parallèle l’indemnisation kilométrique des aides qui œuvrent au domicile de ces publics fragiles pour soutenir leurs missions essentielles, pour un coût global estimé à 300 000 Face à la montée du coût de l’énergie, le Département prend des mesures exceptionnelles. Pour accompagner les seniors, les personnes en situation de handicap ou les enfants à protéger en établissement ou en famille d’accueil, la collectivité va verser 150 par personne pour compenser la montée des charges, soit 2,5 M€ d'aides au total. Elle améliorera en parallèle l’indemnisation kilométrique des aides qui œuvrent au domicile de ces publics fragiles pour soutenir leurs missions essentielles, pour un coût global estimé à 300 000 Face à la montée du coût de l’énergie, le Département prend des mesures exceptionnelles. Pour accompagner les seniors, les personnes en situation de handicap ou les enfants à protéger en établissement ou en famille d’accueil, la collectivité va verser 150 par personne pour compenser la montée des charges, soit 2,5 M€ d'aides au total. Elle améliorera en parallèle l’indemnisation kilométrique des aides qui œuvrent au domicile de ces publics fragiles pour soutenir leurs missions essentielles, pour un coût global estimé à 300 000 Les accueils de solidarité

    La hausse des prix de l'énergie impacte l'ensemble de la population et les professionnels dans l'exercice de leurs missions. Parmi eux :

    • les établissements d'hébegerment pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)
    • les résidences autonomie
    • les accueillants familiaux
    • les établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS)
    • les assistants familiaux
    • les maisons d'enfants à caractère social (MECS)
    • les lieux de vie accueillant des enfants de l'aide sociale à l'enfance (ASE)

    Ces établissements et professionnels doivent faire face à une augmentation de leurs charges alors même qu'ils assurent une mission de solidarité auprès des publics fragiles accompagnés par le Département.

    Les personnes âgées en EHPAD, en résidence autonomie ou en accueil familial

    Les personnes en situation de handicap en ESMS ou en accueil familial

    Les enfants placés en famille d'accueil, en MECS ou dans un lieu de vie de l'ASE

    2,55

    millions d'euros

    Sur la base des augmentations estimées des coûts de l'énergie et de l'alimentation, l'aide départementale s'élève à 2 550 000 euros. Son calcul s'est fait sur un équivalent de 150 euros par résident ou personne accueillie dans les établissements ou par les professionnels. Au total ce sont près 16 500 personnes hébergées ou accueillies qui ont été prises en compte pour ce calcul. L'aide sera versée directement aux établissements et professionnels en fonction du nombres de personnes qu'ils accueillent.

    La répartition de l'aide est la suivante :

    Les Services d'accompagnement et d'aide à domicile

    Leur métier leur impose d'être sur la route pour intervenir au domicile des personnes qu'ils accompagnent, souvent en milieu rural. Les personnels des SAAD sont eux aussi impactés par la hausse des prix du carburant. Pour faire face à ces dépenses supplémentaires, le Département a voté l'augmentation de l'indemnité kilométrique de ces personnels. Cette augmentation de 7 centimes au kilomètre représente une enveloppe totale estimée à 300 000 euros pour la collectivité. Tous les SAAD de Maine-et-Loire sont concernés, publics et privés, qu'ils aient ou non contractualisés avec le Département.

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre d'information

    Retour en haut de la page

    Nos sites web

    maine-et-loire.fr