"Miser sur l'innovation sociale et environnementale"

Nettoyage, ménage, jardinage, entretien des espaces verts, Alise propose de services aux particuliers, entreprises et collectivités.
  • INSERTION

Novembre, c'est le Mois de l'économie sociale et solidaire. À cette occasion, focus sur Alise. Depuis 30 ans, cette association guide les personnes en difficulté vers l’employabilité.

Publié le vendredi 15 novembre 2019

Temps de lecture :  min.

    Article publié dans le magazine Anjou & Vous n°2 de novembre-décembre.

    Rencontre avec Gilles Pichavant, directeur d'Alise, structure d'insertion professionnelle basée à La Pommeraye (Mauges-sur-Loire).  

    Pouvez-vous nous présenter Alise ?

    Gilles Pichavant : En 1986, le centre social de La Pommeraye a mis en place des collectes de papier et de carton pour faire travailler les demandeurs d’emploi du territoire : c’est la naissance d’Alise. Nous mettons en lien les personnes éloignées de l’emploi – jeunes, bénéficiaires du RSA, travailleurs en fin de carrière… – avec des particuliers, des entreprises et des collectivités, en fonction de leurs besoins de main d’œuvre : nettoyage, espaces verts, déménagement… Au total, nous employons 50 équivalents temps plein en insertion : cela concerne 120 personnes. Nous dirigeons au moins 60 % d’entre eux vers un emploi ou une formation.

    Comment définiriez-vous l'économie sociale et solidaire ?

    G. P. : C’est un secteur qui permet aux citoyens d’être acteurs d’un projet économique grâce à un grand principe de gouvernance : un homme, une voix. C’est agir pour le bien commun de manière désintéressée. L’économie sociale et solidaire est également un accélérateur de changement, qui résonne avec les problématiques sociétales et climatiques auxquelles nous faisons face. Aujourd’hui, ce secteur représente 1 % de l’économie de Maine-et-Loire.

    Un accélérateur de changement, qui résonne avec les problématiques sociétales et climatiques.

    Peut-on faire de l'insertion et innover ?

    G. P. : Oui. Alise mise sur l’innovation sociale, économique et environnementale. Nous avons acquis une expertise et un savoir-faire qui nous permettent de développer des projets au profit du territoire. Sous l’égide du Département, nous avons, par exemple, fédéré 14 structures de l’économie sociale et solidaire au sein de Fibres49. Cette filière locale de traitement a été imaginée en réponse à l’obligation légale des petites et moyennes entreprises de recycler tous leurs déchets. Alise a également participé à la création de la Compagnie des légumes, à Mauges-sur-Loire. Cette légumerie valorise les produits locaux en les transformant dans un laboratoire avant de les redistribuer dans les cantines alentour… Du circuit court qui crée de l’emploi !

    Retour à la liste des actualités