Travaux sur le Pont de Bouchemaine

Dans le cadre de son programme d’entretien des ouvrages d’art départementaux, le Département de Maine-et-Loire procède actuellement à la restauration du pont suspendu sur la commune de Bouchemaine.

DR

Nature des travaux

Depuis 1910, le pont routier est un trait d'union entre les communes de Bouchemaine et de Ste Gemmes-sur-Loire. Reconstruit après la deuxième guerre mondiale, le pont est constitué de câbles suspendus. À la fin des années 1970, puis en 2008, le Département est intervenu sur cet ouvrage, en appliquant une protection anti-corrosion.
Malgré tout, le pont nécessite à présent des travaux plus importants : réparation de fils sur les câbles porteurs, traitement anti-corrosion, pose de nouvelles attaches, revêtement de la chaussée, etc.

Durée des travaux

Jusque fin novembre.

Lieu des travaux

RD 112

Coût

1,8 million d'euros, financés par le Département de Maine-et-Loire.

Impact pour les usagers


CIRCULATION AUTOMOBILE

  • En semaine : circulation à double-sens sous alternat de 9h30 à 16h. En dehors de ces horaires, les usagers venant de Sainte-Gemmes-sur-Loire devront obligatoirement emprunter la déviation par Angers.
  • Les week-end et jours fériés : du vendredi 19 heures jusqu’au lundi 7h (ou de la veille du jour férié 19h jusqu'au lendemain 7h), circulation à double-sens sous alternat.

PIÉTONS ET CYCLISTES

Circulation possible dans les deux sens.

ATTENTION : DERNIERS JOURS DE CHANTIER. Afin d'achever les travaux sur le Pont de Bouchemaine, des opérations de nuit sont prévues du 19 au 21 novembre. La circulation sera interrompue certains soirs.  

PLAN DE DÉVIATION

Un chantier soigneusement préparé

Les conditions de réalisation du chantier ont été largement anticipées et soigneusement préparées afin d’en réduire l’impact, en concertation étroite entre le Département, la commune de Bouchemaine et Angers Loire Métropole. Deux réunions ont notamment été organisées avec les commerçants et les exploitants agricoles. Ces temps d'échange et de concertation auront permis, entre autres de fixer une date de début des travaux après les fêtes, le maintien du double sens pendant la période estivale et de réduire la durée de travaux de dix à neuf mois.


Mise à jour : 18 avril 2018

Partager la page