Actions de soutien aux proches aidants

    Le Département de Maine-et-Loire porte une attention particulière à celles et ceux qui donnent de leur temps auprès d'un proche malade, en situation de handicap, ou prenant de l'âge. Pour les soutenir, des actions sont financées par le Département, au plus près des territoires.

    Temps de lecture :  min.

      Être aidant, un rôle à plein temps

      On estime leur nombre à 8,3 millions en France et à plus de 100 000 en Maine et Loire (12 à 13% de la population). Leur dénomination peut varier mais leurs réalités se rejoignent, les Aidants familiaux ou proches Aidants passent du temps à soutenir et accompagner un proche, souvent un membre de leur famille, un conjoint malade, un enfant en situation de handicap, un parent vieillissant, etc.

      Les fonctions de l'aidant sont multiples et leur engagement parfois éprouvant. Donner tout son temps pour l'autre, c'est parfois s'oublier soi-même, au risque de voir apparaître une grande fatigue physique et morale.

      Des actions pour soutenir les aidants

      Engagé depuis de nombreuses années dans une politique de soutien aux proches aidants, le Département de Maine-et-Loire et la CNSA lancent régèlièrement des appels à initiatives. Objectif : développer de nouvelles actions sur tous les territoires pour aider les aidants.

      Au terme de ces appels à candidatures, de nombreuses actions de formation, de sensibilisation, de suivi psychologique individuel ou de soutien psychosocial collectif sont soutenus sur tout le territoire. L'objectif de ces actions est de favoriser la reconnaissance des aidants par eux-mêmes, leurs proches et par le grand public, d'aider le partage d’expériences, et de prévenir le risque d'isolement et d'épuisement des aidants.

      1500 bénéficiaires
      31 000€ d'aide
      11 dispositifs soutenus

      Trouver une action de soutien en Maine-et-Loire

      Résultats 11 à 11 sur 11 au total.

      Soutien psychologique individuel

      Descriptif : La présente action est la mise en place d'une plateforme d’écoute, de soutien psychologique et de répit en faveur de la personne aidante. Cet accompagnement individualisé, assurant un lien direct, se déroulera en distanciel par la proposition d’une réponse téléphonique (mise en place d’un contact vidéo possible) et/ou par e-mail. Prenant appui sur une approche psychosociale, deux psychologues cliniciens assureront l’effectivité de cette offre d’accompagnement sur la période prévue.
      Action en distanciel : oui
      Contact : Mutualité française