Accessibilité des services : ils témoignent !

    Les élus des 9 intercommunalités de Maine-et-Loire témoignent sur la mise en œuvre des projets de leur contrat local d’engagement pour l’amélioration de l’accessibilité des services au public, conclu avec l’État et le Département

    Temps de lecture :  min.

      Étienne Glémot Président de la communauté de communes Vallée du Haut-Anjou

      Située au nord de l’agglomération angevine, le territoire de la communauté de communes est à dominante rurale. Nos communes connaissent un fort développement entraînant une évolution des besoins de la population.
      L’un des enjeux prioritaires pour nous dans le cadre du SDAASP consiste à conforter et développer le maillage des services publics. Plusieurs actions ont donc été identifiées dans le Contrat local d’engagement signé avec l’État et le Département. S’appuyant sur notre expérience réussie sur la commune des Hauts d’Anjou, nous avons décidé d’équiper progressivement le territoire en France Services.

      La MSAP située sur la commune déléguée de Châteauneuf-sur-Sarthe est un équipement qui fonctionne, qui permet aujourd’hui d’expérimenter de nouveaux services et de partager les connaissances. A titre d’exemple, nous avons expérimenté l’ouverture un soir de la semaine, nous avons reçu les agents d’accueil des mairies, nous organisons des réunions bimestrielles avec les partenaires présents, nous avons installé un espace informatique pour les usagers plus autonomes… En 2019, plus de 4000 personnes ont poussé la porte de notre MSAP, labellisée France Services depuis le 1er janvier 2020.

      Notre objectif est de mailler le territoire en créant deux nouveaux points d'accueil "France Services" : au Lion-d’Angers et au Louroux-Béconnais. Ce dernier sera relié à la mairie afin de permettre la mutualisation de l’accueil. L’idée est de bénéficier de 7 bureaux de permanences pouvant accueillir d’autres partenaires en plus de La Poste. Un investissement de 940 000 € qui verra le jour en juillet 2021. Nous espérons pouvoir ouvrir la France Services du Lion-d’Angers, au sein du Pôle santé social courant 2020 avec l’un de nos partenaires.
      Aujourd’hui, nous travaillons à faciliter l’accès en direction de ces différents pôles de services au public. Notre priorité : la mobilité !

      Jean-Michel Marchand Président de la communauté d’agglomération Saumur Val-de-Loire

      « En Saumurois, le bien vivre va de pair avec le développement et l’attractivité du territoire. C’est pourquoi la communauté d’agglomération Saumur Val de Loire s’est engagée, avec l’État et le Département, pour l’amélioration de l’accessibilité des services au public.

      Des services essentiels comme l’accès aux droits, à une formation ou à un emploi, l’aide familiale, la santé et bien d’autres encore sont une préoccupation majeure pour nos concitoyens.

      Pour les développer ou parfois seulement les maintenir (11,1 % de nos concitoyens sont sur des territoires déficitaires) nous nous appuyons sur les communes engagées pour accueillir et animer des centres de services, et aussi sur les opérateurs mobilisés par une charte ainsi que sur de nouveaux outils en lien avec les mobilités et le numérique. Nous devons conjuguer l’accueil direct et les applications mobiles mais rien ne remplacera le conseil en face à face pour les plus fragiles d’entre nous. Le Contrat local d’engagement a été signé le 2 juillet dernier. Avec les opérateurs à nos côtés, nous pouvons alors concrétiser des actions comme la formation spécialisée des agents d’accueil, le conseil aux associations, l’information sur l’offre de mobilité, la médiation numérique, les accès aux droits ou encore les commerces multi-services et le partenariat avec La Poste.

      Très vite nous aurons à inscrire cette dynamique et nos pôles de services dans le label des Maisons France Service pour garantir un maillage équilibré et efficace de notre territoire. »

      Jean-Jacques Girard Président de la communauté de communes Anjou-Loir-et-Sarthe

      Si la CCALS s’est rapidement lancée dans l’élaboration de ce contrat, c’est qu’il est le fruit d’une dynamique engagée, dès la création de cette nouvelle communauté de communes, en janvier 2017.

      L’ensemble des actions du contrat ont été élaborées dans un même objectif : être au plus près de nos usagers, faire que les lieux et modalités des services proposés leur soient adaptés afin de réduire les inégalités territoriales et sociales.
      Ainsi, tous les habitants de la communauté de communes Anjou-Loir-et-Sarthe, quel que soit leur âge, sont concernés par ce contrat visant l’accessibilité aux services.

      Le contrat local d’éducation artistique – levier majeur de la démocratisation culturelle – participe, par exemple, à l’aménagement culturel du territoire et garantit à chaque enfant et adolescent de bénéficier sur leurs différents temps de vie d’un parcours culturel cohérent et diversifié.

      La convention établie avec l’association AISP Services favorise, quant à elle, la mobilité des demandeurs d’emploi et salariés précaires du territoire en mettant à leur disposition des cyclomoteurs.

      D’autres actions portées au contrat concernent la lutte contre l’isolement des personnes âgées…

      La rédaction de ce contrat nous engage à favoriser le travail en réseau avec l’ensemble des partenaires en nouant des collaborations public-privé et mobilisant le secteur associatif.