Commission permanente du 16 avril 2018

Lors de la commission permanente du 16 avril 2018, les conseillers départementaux ont examiné près d’une quarantaine de rapports.

Commission permanente Département de Maine-et-Loire
© Bertrand Bechard

Agriculture

La commission permanente du Conseil départemental a voté l’attribution d’une subvention de 250 000 € à la Chambre régionale d’agriculture des Pays de la Loire. Une partie sera dévolue à la valorisation des produits agricoles locaux, engagée depuis plusieurs années, notamment dans la restauration collective au sein des collèges, des autres établissements scolaires et des Ehpad. Dans le domaine de la biodiversité et des espaces naturels sensibles, les agriculteurs bénéficieront d’un accompagnement dans le cadre d’actions de restauration et d’entretien de milieux, de la promotion de l’agroforesterie et de l’agroécologie. En matière de protection et de gestion de la ressource en eau, il s’agira d’améliorer la gestion quantitative des volumes prélevés pour l’agriculture et d’accompagner les exploitants menant des actions de lutte contre les pollutions d’origine agricole. Cette subvention, enfin, est destinée à poursuivre le développement de l’agriculture biologique et à accompagner les porteurs de projets de méthanisation.

Le Département a également décidé d’attribuer une subvention de 23 500 € répartie entre l’Union de producteurs des grands vins de Loire, Layon, Aubance, pour l’organisation de la 58e Fête des vins d’Anjou à Chalonnes-sur-Loire les 19 et 20 mai ; le Comité d’organisation des événements viticoles saumurois pour l’organisation de Festi Vini du 1er au 9 septembre ; Fest Elevage pour l’organisation du festival du même nom en septembre à Chemillé-en-Anjou ; l’Association des éleveurs de la race bovine rouge des prés de Maine-et-Loire, notamment pour sa participation au Salon de l’agriculture de Paris en 2018.

Eaux et rivières

Le Département veille à la qualité de l’eau et des milieux aquatiques de 460 km de réseau hydrographique (140 km de cours d’eau principaux et 320 km de boires et annexes hydrauliques), et de 10 000 hectares de zones humides classés en Natura 2000. Aussi, le Département a sollicité des subventions auprès de la Région et de l’Agence de l’eau Loire Bretagne pour l’entretien du lit et des berges du domaine public fluvial du bassin de la Maine, ainsi que des travaux sur les milieux aquatiques (Mayenne, Sarthe, Loir) et de restauration de la continuité écologique sur la Sarthe et le Loir.

Espaces naturels sensibles

Le Département a attribué deux subventions pour un montant global de 68 000 €, destinées à la réalisation d’un diagnostic faune-flore et d’un plan d’actions sur le site ENS Bois du Fouilloux à Saint-Martin-du-Fouilloux, ainsi qu’à l’élaboration d’un plan de gestion sur le site ENS Vallées de la Romme et de l’Auxence et d’un programme de gestion pastorale des coteaux de la Romme dans la communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou.

Insertion

6 338 personnes (4 422 bénéficiaires du RSA, 982 jeunes de 18-24 ans et 934 personnes en fragilité économique et sociale) ont bénéficié en 2016 (dernières données disponibles) des actions conventionnées par le Département et conduites dans la majorité des cas par des associations. La collectivité s’est dotée en février 2018 d’un programme départemental d’insertion (PDI) pour la période 2018-2021, portant l’accent sur l’insertion par l’économique. Ce programme prévoit de mettre en œuvre des parcours d’insertion dans les secteurs d’activité en tension, en s’appuyant sur les besoins des entreprises et des territoires. A ce titre, le Département a validé un ensemble d’actions répondant à ces objectifs pour un montant global de 2,5 M€ : chantiers et entreprises d’insertion, groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification, soutien à la création de l’activité indépendante, points mobilité, …

Le Département a par ailleurs décidé de verser une subvention de 10 900 € à l’association Consommation logement et cadre de vie (CLCV) pour l’accueil des personnes en situation de surendettement dans les Maisons départementales des solidarités. Cet accompagnement devrait concerner 1 200 personnes cette année.

Education

Les conseillers départementaux ont voté l’attribution de 6 000 € à l’association PEP Atlantique Anjou, qui permet la scolarisation à domicile et à l’école des enfants malades ou accidentés. En 2016-2017, 113 jeunes dont 44 collégiens ont bénéficié de ce soutien pour maintenir un lien avec l’école et poursuivre leur scolarité.

Sport

Au titre du soutien aux événements sportifs, le Département a attribué une subvention de 8 000 € pour l’organisation du Marathon de la Loire à Saumur, le 29 avril.

À télécharger

Partager la page