Commission permanente du 19 février 2018

Lors de la commission permanente du 19 février 2018, les conseillers départementaux ont examiné près d’une trentaine de rapports.

Commission permanente Département de Maine-et-Loire
© Bertrand Bechard

Développement des territoires

Dans le domaine du développement équitable des territoires, le Département a décidé de confier à l’Insee une étude sur les migrations résidentielles internes et externes en Maine-et-Loire. Les résultats de cette enquête serviront notamment de base à la révision du plan départemental de l’habitat et du plan départemental d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées.

Solidarités

Dans le domaine des solidarités, le Département a lancé pour 2018 un nouvel appel à projets pour réajuster ses capacités d’accueil et d’accompagnement des mineurs non accompagnés, dont les arrivées sont de plus en plus importantes en Maine-et-Loire (670 en 2017). Les dossiers doivent être déposés avant le 15 mars 2018, en prévision d’une attribution en juillet prochain.  D’ici là, l’association l’Abri de la providence, qui assure déjà l’accueil de MNA, voit ses missions renforcées par l’attribution d’1,9 M€ pour permettre le suivi de 340 jeunes migrants.
Dans le domaine de l’insertion et de la lutte contre la précarité, le Département signera plusieurs conventions, avec la CCI et la Région pour l’accès à la formation des bénéficiaires du RSA et des jeunes, avec l’Etat pour le financement de contrats d’insertion, enfin avec Pôle emploi pour l’accompagnement des bénéficiaires du RSA demandeurs d’emploi.

Espaces naturels sensibles

Dans le domaine des espaces naturels sensibles (ENS), le Département a attribué deux subventions pour un montant global de 20 500 €, pour la réalisation de panneaux d’informations pédagogiques sur l’île aux chevaux à Sainte-Gemmes-sur-Loire et pour la conduite d’un programme de gestion, de valorisation et de préservation de l’étang de Beaurepaire à Cléré-sur-Layon. Au cours des cinq dernières années, le Département, dans le cadre de sa politique en faveur des ENS, a déjà contribué à hauteur de 273 000 € au financement d’actions au sein de ce site majeur, reconnu pour son intérêt ornithologique et floristique (acquisition de l’étang, étude hydrologique, gestion pédagogique).

Autonomie

Dans le domaine de l’autonomie, le Département a décidé d’allouer un acompte de 300 500 €, sur une dotation globale annuelle de 650 000 €, aux neuf centres locaux d’information et de coordination gérontologique (CLIC). A travers leur mission d’accueil, d’écoute, d’information et d’orientation, les CLIC accompagnent au quotidien les personnes âgées en perte d’autonomie et leur entourage.

À télécharger

Partager la page