Commission permanente du 20 novembre 2017

Lors de la commission permanente du 20 novembre 2017, les conseillers départementaux ont examiné une trentaine de rapports.

© Département49

Sport

Dans le domaine du sport, la commission permanente a voté l’attribution d’une subvention de 114 000 € aux clubs et organismes sportifs du Maine-et-Loire. En application du programme de mandature "Anjou 2021, réinventons l’avenir", le Département a mis en œuvre une nouvelle politique sportive qui s’est traduite par le lancement, pour la seconde année consécutive, d’un appel à projets. Cette seconde campagne s’est enrichie de nouvelles thématiques liées à la performance et au développement du sport nature. Sur une centaine de candidatures, 55 projets répondant aux critères d’attribution précisés dans le cahier des charges ont été retenus.

La Commission permanente a par ailleurs alloué 415 000 € aux clubs professionnels de haut niveau pour la saison 2017-2018. Cholet-basket est ainsi doté de 120 000 €, le SCO de 60 000 €, les Ducs d’Angers et l’UFAB 49 de 70 000 € chacun. Les clubs de tennis de table de La Vaillante et de La Romagne, en plus de leurs dotations respectives d’une quarantaine de milliers d’euros, sont également gratifiés d’une bonification de 16 000 € pour leur engagement dans des compétitions européennes.

Solidarités

Dans le domaine des solidarités, le Département a reconduit pour la période 2017?2020 la convention qui le lie à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Cette convention vise à cofinancer un programme d’actions concernant l’accompagnement des proches aidants et la formation des accueillants familiaux, pour un montant de plus 700 000 € (dont 20 % à charge du Département). Alternative à l’hébergement en établissement ou au maintien à domicile, l’accueil familial est une priorité du Département. A ce jour, le Maine-et-Loire compte 66 accueillants familiaux agréés pour une capacité d’accueil de 114 places.

Environnement

Dans le domaine de l’environnement, la commission permanente a acté la création de deux périmètres de préemption dans la commune de Baugé-en-Anjou au titre des espaces naturels sensibles. Ces deux périmètres, qui présentent de forts enjeux en termes de biodiversité et de vulnérabilité, concernent la vallée du Couasnon (284 ha) et les sources de la vallée des Cartes (592 ha). La délégation du droit de préemption à la commune est de nature à faciliter l’acquisition de terrains par la collectivité à des fins d’aménagement, d’entretien et d’ouverture de l’espace au public dans le respect des enjeux des plans de gestion.
Par ailleurs, la Ville d’Angers et Angers Loire Métropole ont engagé un programme d’actions environnementales à l’étang Saint-Nicolas, classé en espace naturel sensible. À ce titre, le Département prend en charge plus de 20 000 € sur les 34 000 € que coûtera la mise en œuvre de ce plan, incluant notamment la gestion des plantes invasives ou encore le plan de gestion ONF.

Développement des territoires

Dans le domaine du développement des territoires, la commission a approuvé un avenant au programme d’investissement 2017 du Parc départemental de l’Isle-Briand. En début d’année, une subvention d’équipement de 285 000 € lui avait été allouée. Ce budget est abondé de 500 000 € supplémentaires afin d’améliorer la qualité d’accueil et de prestations offertes aux abords des équipements sportifs, par la réalisation d’un parking stabilisé pour les vans, la réfection des sanitaires et douches pour les cavaliers et le public, et la rénovation de la tribune du jury.

À télécharger

Partager la page