Le "passeport santé" au service des mineurs non accompagnés

Dans le cadre de la prise en charge des mineurs non accompagnés, le Département de Maine-et-Loire se veut exemplaire, notamment en matière médicale. Il a ainsi créé un Passeport santé.

De par sa mission de protection de l’enfance, le Département assure des missions d’accueil, d’hébergement, de soins, de scolarisation, de formation, de socialisation des migrants déclarés mineurs.

Afin de proposer la meilleure prise en charge des jeunes, le Département a créé un "Passeport santé". Ce dispositif répond à deux objectifs :

  • organiser le parcours de santé du jeune, pour un meilleur suivi par les différentes structures médicales (service médecine des voyages, service parasitologie...)
  • sensibiliser les mineurs à l'importance de surveiller leur santé et à adopter des bonnes pratiques, dans une démarche de prévention pour les jeunes comme pour les habitants.
Passeport santé : une synthèse de l'identité du jeune accueilli et des professionnels référents, un bilan médial complet, un carnet de vaccination, des conseils d'hygiène quotidienne en français et en anglais, les numéros et contacts utiles pour les jeunes accueillis.
Passeport santé : une synthèse de l'identité du jeune accueilli et des professionnels référents, un bilan médial complet, un carnet de vaccination, des conseils d'hygiène quotidienne en français et en anglais, les numéros et contacts utiles pour les jeunes accueillis.

Organiser le parcours santé

Dès lors que le jeune a été reconnu comme mineur isolé, un parcours santé d'une durée de trois mois s'enclenche : examen clinique, premiers vaccins, examen par le service de parasitologie, le centre antituberculeux ou parfois consultations spécialisées (hépato-gastro/orl/ophtalmologique/dentaire/orthopédique). Ces consultations sont effectuées par les services départementaux mais aussi par d'autres institutions partenaires (service médecine des voyages et service parasitologie du CHU, institut régional pour la santé, etc.). D'où l'importance d'un suivi et d'un partage d'information entre tous les acteurs concernés. En fin de parcours, le Passeport santé est validé par les services du Département, pour prise de relais ensuite par un médecin traitant.

Ce parcours santé est un préalable indispensable à l’insertion des jeunes et à une sortie sécurisée des dispositifs de protection de l’enfance. Il est essentiel tant pour la santé des jeunes que pour celle de l'ensemble des habitants, afin de minimiser le risque de propagation infectieuse dont peuvent être potentiellement porteurs ces jeunes.

63 % des jeunes arrivant en Maine-et-Loire présentent une ou plusieurs pathologies infectieuses (mauvais état bucco-dentaire, infection tuberculeuse latente,…).

Sensibiliser les jeunes

La création du passeport santé répond aussi à l’enjeu de rendre chaque jeune acteur de sa propre santé.Traduit en anglais, le livret est également accompagné d'illustrations claires pour aider les jeunes à adopter les bons gestes, en matière de santé et d'hygiène.

Partager la page