L’entretien et la construction des collèges publics

Le Département est responsable de l’entretien et de la construction des 50 collèges publics de Maine-et-Loire. 60 millions € vont être investis d’ici 2021 pour offrir aux élèves, aux équipes éducatives et au personnel les meilleures conditions d’accueil et de travail.

Collège Colbert à Cholet. Photo : Philippe Noisette

50 collèges publics

Le Département de Maine-et-Loire compte 50 collèges publics et 42 établissements privés, répartis sur le territoire. Le Département a notamment pour mission la construction, l'entretien et la rénovation des 50 collèges publics, afin de proposer les meilleures conditions d'accueil aux enfants.

Un plan d’investissement pour les collèges publics

© Philippe Noisette

Après leur avoir consacré près de 150 millions d’euros depuis 2000, le Département continue d’investir pour les collèges publics. À ce jour, 40 établissements et une vingtaine de demi-pensions ont été construits, rénovés ou mis en sécurité.
60 millions d’euros vont être mobilisés d’ici 2021 pour agrandir ou reconstruire six à sept collèges de Maine-et-Loire. La maintenance sera renforcée pour améliorer les conditions d’accueil, d’accessibilité et de sécurité.
Engagé en faveur du développement durable, le Département veille à intégrer dans toutes ces opérations les normes Haute qualité environnementale (HQE). Un plan de maîtrise des énergies de l’ordre de 3 millions d’euros sera également déployé.

Les programmes de travaux de collèges en cours

  • Collège Jacques-Prévert, Châteauneuf sur Sarthe : extension/Restructuration de la demi-pension. Études en 2016, fin de travaux en 2019. 2,5 M€.
  • Collège Paul Éluard, Gennes : extension/restructuration de la demi-pension. Études en 2016, fin de travaux en 2019. Investissement : 2,5 M€.
  • Collège Camille Claudel, Louroux-Beconnais : extension/restructuration. Études en 2017, fin de travaux en 2021. Investissement : 6 M€.
  • Collège Molière, Beaufort-en-Vallée : extension/restructuration. Études en 2018, fin de travaux en 2022.
  • Collège Les Roches, Durtal : restructuration. Études en cours d'un partenariat public-privé.
  • Collège Joachim du Bellay, Angers : restructuration/extension. Réflexion sur partenariat.
  • Réflexion sur d'autres collèges : Jean Lurçat (Angers), Saint Florent-Le-Vieil...

Priorité à l'accessibilité

Le Département s’est engagé dans un Agenda d’accessibilité programmé pour un budget de 13 millions d’euros et une programmation sur neuf ans. Huit collèges (Calypso à Montreuil-Bellay, Claude-Debussy à Angers, Georges-Pompidou à Champtoceaux, Jean-Mermoz et Montaigne à Angers, Trémolières à Cholet, Val d’Oudon au Lion d’Angers, Vallée du Loir à Seiches-sur-le-Loir) font actuellement l’objet d’études en vue de travaux qui auront lieu l’été prochain.

Toujours plus de sécurité dans les collèges

Dans un contexte de menace terroriste élevée, un groupe de travail piloté par le Département, composé de représentants des forces de l’ordre, de la Direction académique et plusieurs chefs d’établissement, a permis de mettre en évidence les priorités sur lesquelles faire porter les interventions de la collectivité. 500 000 € ont été mobilisés pour réaliser, à compter de septembre 2017, l’installation d’interphonies et de vidéophonie, l’opacification des fenêtres en rez-de-chaussée, le renouvellement de clôtures, le changement de portails ainsi que des études de sonorisation alerte attentat intrusion.

L’entretien des collèges publics

Dépannage électrique, plomberie, installation ou réparation du matériel dans les locaux pédagogiques, entretien des espaces verts… Près de 70 agents du Département sont dédiés à l’entretien des collèges publics.

Indispensables, ces travaux de maintenance contribuent à maintenir un cadre de vie agréable et fonctionnel pour les élèves et la communauté éducative. Un soin tout particulier est apporté au respect des normes d’hygiène et de sécurité.

Les engagements du Département en faveur des collèges publics

Dans le cadre de son projet de mandature Anjou 2021, le Département s’engage à :

  • Conduire le plan de modernisation des collèges incluant le renforcement de la maintenance
  • Améliorer le suivi des effectifs scolaires pour anticiper les besoins
  • Etudier les opportunités de nouvelles sectorisations pour adapter la cartographie des collèges sur le territoire, en lien avec l’organisation des transports scolaires
  • Proposer la mise à disposition de bâtiments partiellement utilisés pour les besoins propres de la Région, le nombre de places nécessaires en lycées allant croissant ces prochaines années
  • Rendre accessibles les locaux scolaires à d’autres activités (périscolaire, associations, écoles de musique…)
  • Planifier le renouvellement des équipements mobiliers, pédagogiques ainsi que les outils de travail collectifs pour les agents (nettoyage, espaces verts…)

LE SAVIEZ-VOUS ?
> Le Département allège la facture de la demi-pension pour les collégiens bénéficiant d'une bourse nationale. Le montant varie entre 50 et 80 euros par an.
> Chaque année, le Département verse 375 000 euros aux collèges publics et privés pour financer de projets éducatifs : apprentissage des langue, soutien scolaire, ateliers scientifiques, actions de développement durable...

Partager la page