L’entretien hivernal du réseau routier

Chaque année, à partir du mois de novembre, la vigilance des agents chargés de la surveillance et de l’entretien du réseau routier monte d’un cran. À l’approche des premiers grands froids et des risques de verglas de givre et de neige, le Département active son plan de viabilité hivernale. 

route départementale sous la neige
© Coralie Pilard

Mesurer les risques

Un bulletin météo quotidien permet d’évaluer les risques et d’anticiper les interventions. Les prévisions des douze stations météorologiques du territoire sont affinées par cinq patrouilleurs, un dans chaque agence technique départementale et un à l’unité des voies d’Angers. Ils réalisent des mesures directement sur la chaussée : taux d’humidité et température.

Trois niveaux d'intervention

Trois niveaux de service ont été déterminés.

  • Niveau 1 : les itinéraires 2x2 voies et les principales liaisons interurbaines (710 km) avec un principe d'intervention 24 h/24. Il existe 18 circuits de salage.
  • Niveau 2 : le reste du réseau structurant (430 km) avec un principe d'intervention une fois les objectifs du premier niveau assuré et limité aux heures ouvrables du service.
  • Niveau 3 : les routes départementales "secondaires" (860km), permettant de désenclaver les agglomérations, bourgs et zones d'activités principales, l'objectif étant de dégager un itinéraire par commune pour accéder au réseau structurant. En cas de neige, le Département a retenu, en lien avec chaque municipalité, un itinéraire à dégager en priorité et ainsi permettre aux habitants de rejoindre le réseau structurant.
© Département49 - Coralie Pilard

Salage plutôt que sablage

Le salage a été préféré au sablage qui, s’il permet de redonner une adhérence à la chaussée verglacée, la rend glissante après la disparition du phénomène.

Les agents du Département utilisent des saleuses « nouvelle génération » avec un réservoir à saumure (solution aqueuse de sel). L’épandage de la saumure et du sel crée une bouillie qui améliore la rapidité de la fonte de la glace tout en limitant les déplacements du sel sur la chaussée.

Afin de préserver la flore et la qualité de l'eau, le Département est également attentif à l'optimisation des quantités de sel répandues sur les chaussées.

Informer les habitants de l’état des routes

Pendant la période hivernale, le Département communique à la presse, dès 7 heures chaque jour, l’état des routes et les conditions de circulation.

Ces informations figurent sur le site internet Inforoutes 49 et sont annoncées sur les réseaux sociaux avec #Inforoutes49.

La viabilité hivernale en chiffres

  • 18 équipes, soit 40 agents, sont mobilisables 24 h / 24

Partager la page