756 registres numérisés et 150 000 images mises en ligne

  • Archives départementales

C’est une source incomparable de l’histoire économique et sociale de l’Anjou qui va devenir beaucoup plus abordable pour les chercheurs et le grand public.

Temps de lecture :  min.

    Depuis août 2019, les Archives départementales de Maine-et-Loire se sont engagées dans un travail de numérisation des tables alphabétiques des registres de succession intégralement conservées de 1791 à 1968. Elles sont désormais rendues accessibles au grand public en ligne sur le site Internet des Archives départementales : www.archives49.fr

    Pour Ernest Labrousse, historien français, « ce fonds d’archives manuscrits est un des plus vastes de de France, et représente par sa dimension et sa substance, une des plus grandes sources de l’histoire économique et sociale ». Instituées dès le début du XIXe siècle, prenant la suite des tables du contrôle des actes de l’Ancien Régime, ces tables alphabétiques sont tenues par l’administration fiscale, et plus particulièrement par les services de l’Enregistrement. Beaucoup moins familiers que les documents de l’état civil, les archives de cette administration sont très utiles aux férus de généalogie et aux chercheurs qui s’intéressent à la société angevine et traversent une longue période de plus de 150 ans, de 1791 à 1968. Les tables alphabétiques des décès de l’Enregistrement sont rassemblées dans 761 registres desormais conservésaux Archives départementales de Maine-et-Loire. Avant numérisation, la vérification de l’état sanitaire des registres a montré la nécessité de procéder à la restauration d’une partie d’entre eux. 247 registres ont ainsi été restaurés par l’atelier interne et 53 dans des ateliers extérieurs.

    L’opération de numérisation a commencé en 2019 et s’est achevée en décembre 2020 avec la production de 150 000 images qui sont désormais mises en ligne et accessibles gratuitement au public. Les tables des successions sont essentielles pour débuter toute recherche dans le labyrinthe des registres fiscaux. C’est pourquoi elles ont été numérisées en priorité, et mises à disposition du public en ligne. Grâce à la numérisation de ces documents, qui va permettre en quelques minutes seulement d’identifier la date de déclaration de succession et de son numéro d’ordre,  il sera ensuite beaucoup plus simple de se rendre aux Archives départementales pour y consulter le registre original de déclaration de mutation par décès.

    Retour à la liste des actualités

    CONTACT

    Direction de la communication
    Service presse
    Fabrice Gasdon

    Tél. :06 07 37 85 18

    Contactez le service Presse par courriel :
    presse-departement49@maine-et-loire.fr